dim. Août 14th, 2022

Le Quotidien News

L'actualité en continue

Esther Dacius Honoré, une entrepreneure au cœur philanthrope

3 min read

Esther Dacius Honoré est une jeune femme aux multiples casquettes qui s’imposent dans le milieu entrepreneurial. D’où son pseudo, Esther Boss Lady. L’immobilier est son échiquier de prédilection sur lequel elle stimule les capitales. Son rêve est de pouvoir contribuer tant soit peu à la réduction du taux de chômage en Haïti. Quoique ce ne soit pas gagné d’avance, elle continue à y croire et à agir en conséquence.

Née un 23 novembre à Port-au-Prince, Esther a grandi à Delmas 8 dans une famille chrétienne qui l’a inculqué sans l’ombre d’un doute certaines valeurs morales qui dictent encore ses comportements. Chez les sœurs Salésiennes, elle a fait ses études primaires et a enchaîné ses classes secondaires au Collège Cœur de Jésus. Après ses études classiques, elle a immigré au Canada où elle a fréquenté l’Université du Québec à Montréal pour son cursus en diplomatie et les relations internationales. Enthousiasmée par le monde des affaires dès son jeune âge, elle a fait une maîtrise en entrepreneuriat.

Il est évident que sa maîtrise en entrepreneuriat porte ses fruits, tant elle jalonne bien ses investissements dans le monde des affaires. Mme Honoré investit particulièrement dans l’immobilier, un terrain qu’elle connaît bien. En effet, elle part en quête d’immobilier pour des investisseurs en Haïti et à l’étranger afin d’aider ces derniers à mieux commercialiser leurs biens. Pour mieux desservir sa clientèle, elle a inauguré une première agence en République Dominicaine, « ResidentialHita Esther ».

Si la CEO de ResidentialHita Esther, Esther Dacius Honoré, veut contribuer à la réduction du chômage en Haïti, vu  l’insécurité et l’instabilité qui sévissent le pays, elle veut toutefois prendre en compte les degrés de leurs répercussions sur le secteur des affaires avant de risquer ses investissements. Cependant, elle pense qu’il est impérieux de réveiller ce potentiel économique de création d’entreprises et d’emplois que dispose le pays. « À l’heure qu’il est, continue l’entrepreneure à succès, on a besoin de cette énergie créatrice pour s’en sortir. » Elle ajoute plus loin les raisons qui l’ont motivée à être une femme d’affaires. « J’ai voulu investir dans l’entrepreneuriat afin de pouvoir contribuer à la création des richesses. Je permets à une cinquantaine de personnes de trouver de l’emploi, sans oublier mes employés indirects », précise-t-elle.

Mère de famille, Esther trouve le temps, malgré son agenda archicomble, pour ses deux joyaux, une fille et un garçon. Cet instinct maternel et son amour pour l’autre, l’ont poussée à mettre sur pied sa fondation (la fondation Hita Esther) à travers laquelle elle assure la scolarité de plus d’une cinquantaine d’enfants, depuis plus de deux ans. Elle soutient également des familles en difficulté, en payant leur loyer par exemple. Et quasiment tous les week-ends la fondation octroie leur aide aux enfants de rues, à Delmas et à Pétion-ville notamment, à en croire les propos de la fondatrice de Hita Esther. « Souvent, on se rend dans certains centres carcéraux pour apporter des kits alimentaires et sanitaires aux détenus », informe la jeune entrepreneure qui fait montre d’une grande philanthropie. Animée une fois de plus de l’esprit du partage, Aujourd’hui, elle a distribué aux enfants de Haiti Christian Orphanage des kits scolaires, leur souhaitant avec son équipe une heureuse fin d’année et un excellent nouvel an.

Vivre et évoluer en Haïti n’est pas une mince affaire, constate Esther Dacius Honoré. Toutefois, elle invite les jeunes à ne pas perdre de vue leurs objectifs, leurs rêves, malgré les heures obscures. Car, « le succès surgit de l’échec. Par conséquent, n’abandonnez pas vos rêves dans les moments difficiles. Continuez à avancer vers le but visé », encourage la perfectionniste Esther D. Honoré, qui envisage de construire un grand centre hospitalier et un complexe dans le pays.

Fort de son succès, elle compte lancer sous peu sa nouvelle marque de parfumerie et autres accessoires, Hita Esther, qui sera disponible dans certains grands magasins et boutiques spécialisés du monde. Elle promet ainsi des produits de très bonne qualité à un prix abordable aux consommateurs qui, selon elle, méritent ce qu’il y a de mieux.

Statler LUCZAMA

luczstadler96@gmail.com

Laisser un commentaire