dim. Fév 5th, 2023

Le Quotidien News

L'actualité en continue

Haïti pleure le départ d’Odette R. Fombrun

3 min read

 doyenne Odette Roy Fombrun s’est éteinte vendredi dernier à Pétion-ville, à l’âge de 105 ans, après avoir consacré sa vie à servir son pays. Les funérailles se sont déroulées dans la matinée du 27 décembre 2022, en l’Église Saint Pierre de Pétion-ville, en présence des membres et amis de la famille.

Dans une Église Saint Pierre clairsemée, les funérailles de la centenaire, Odette Roy Fombrun, ont été chantées dans la matinée du mardi 27 décembre 2022. Aux environs de 9h30, plusieurs personnalités de divers secteurs, parmi eux le Dr Ariel Henry et l’ancienne candidate à la Présidence, Mirlande H. Manigat, se sont succédé dans la salle pour saluer les membres de la famille, avant le début de la messe à 11h.

Odette R. Fombrun, historienne, auteure de nombreux romans policiers et de manuels scolaires, est née à Pétion-ville le 13 juin 1917, dans une famille nombreuse de 11 enfants (dont elle était la septième). À la fin de ses études classiques au Collège Sainte Rose de Lima, elle a fréquenté  l’école normale pour institutrices, puis s’est rendue à Boston pour entamer des études en Sciences Infirmières. À son retour, elle a mis sur pied le premier jardin d’enfants en Haïti. Mariée à Marcel Fombrun, elle a vécu quelque temps à Cuba, avec son mari, l’Ambassadeur Marcel Fombrun. Sur cette île, elle a beaucoup appris sur la culture caribéenne et a découvert l’art floral, l’une de ses grandes passions.

Partisane de la démocratie, Odette et son mari ont passé 27 ans en exil durant la dictature des Duvalier. Loin de sa terre natale, l’écriture lui a servi de refuge. Elle a en effet écrit de nombreux ouvrages, dont des romans policiers, mais aussi des manuels scolaires et des essais historiques. L’auteure de L’Ayiti des Indiens (1992) a retrouvé ses racines au lendemain de la dictature, et ses revendications ont été prises en considération dans la rédaction de la Constitution de 1987.

Outre ses nombreux ouvrages, l’éducatrice Odette R. Fombrun est connue en Haïti comme étant l’instigatrice du Konbitisme en Haïti, un terme qui conceptualise la devise des Haïtiens « L’union fait la force ». En effet, elle a toujours promu le changement par l’engagement communautaire. Pour Gladimy Jean, l’un des promoteurs du Konbit, Haïti vient de perdre la mère du Konbit. « La jeunesse a pour responsabilité de pérenniser l’héritage de Tant Dèt, en continuant le travail qu’elle a commencé. Nous devons faire en sorte qu’elle continue à vivre à travers nos actions », déclare le PDG de Le Paradis Haïtien.

Le Trésor national, Odette Roy Fombrun, s’est éteint à l’âge de 105 ans, après avoir consacré sa vie à servir son pays, notamment à travers sa plume. Le pays continue à lui rendre un vibrant hommage. « La nation vient de perdre l’une de ses figures intellectuelles les plus éminentes, un rare modèle, en termes de patriotisme et de probité », a déclaré le Premier Ministre Ariel Henry dans un tweet publié le jour du décès.

Statler LUCZAMA

Luczstadler96@gmail.com

Laisser un commentaire