mer. Mai 25th, 2022

Le Quotidien News

L'actualité en continue

Le PSG-2024 vise à doter le pays d’une Banque Centrale moderne et efficiente

3 min read

La Banque de la République d’Haïti (BRH), a présenté récemment, le Plan Stratégique Global 2024 (PSG-2024). Le PSG2024, selon le gouverneur  de la banque centrale, Jean Baden Dubois, est le fruit de travail acharné de l’équipe administratif et confirme une volonté d’aller plus loin avec la mission que s’est fixée la Banque Centrale.

Présenté au cours du mois de janvier 2022, le Plan Stratégique Global entre dans la fonction de régulateur de la BRH en tant que Banque Centrale. Reparti selon six domaines dans lesquels intervient la Banque Centrale et le plan compte, tous les domaines inclus : 17 0bjectifs, 158 activités. De plus, 39 résultats sont attendus par rapport aux objectifs formulés dans les domaines. Le Domaine 1, concernant directement le champ d’action de la BRH, est celle qui semble avoir la primauté, si les chiffres sont considérés. En effet, intitulé ‘Mission statutaire et politique monétaire’, ce Domaine seul englobe 5 objectifs, 10 résultats attendus et 43 activités.

Ce Plan Stratégique Global 2024, qui est le fruit de plusieurs années de réflexions, de discussions et de séances de remue-méninges, s’articule autour d’une vision ambitieuse. Il s’agit de la mise en place d’une banque centrale moderne et efficiente, assumant son rôle le maintien de la stabilité des prix et le développement du système financier, et déminée à encourager la croissance des secteurs réels de l’économie dans l’optique d’une Haïti centrée sur l’inclusion, surtout financière.

Le premier objectif formulé par la Banque Centrale pour ce Domaine est celui de la croissance économique, soutenu et stimulé par des sous objectifs comme la mise en place des conditions optimales dans le domaine de la monnaie, du crédit et des changes. La défense de la valeur interne et externe de la monnaie nationale devrait être aussi une piste que suivra la banque pour atteindre l’objectif première qu’elle s’est fixée.

La BRH devra aussi travailler à maintenir la stabilité du système financier. Une tâche qui n’est pas toujours facile vu les crises auxquelles sont exposées le pays. Pourtant, le Dr Jean Marie Cayemitte, qui présente le premier Domaine se montre rassurant puisque selon lui, la promotion de la croissance, la stabilité financière est le rôle de la Banque Centrale.

Par rapport aux objectifs de la BRH pour le Domaine 1, l’un des résultats attendus est que la politique monétaire soit conduite de manière efficace et efficiente. « C’est un résultat qui montre effectivement que la Banque centrale n’accorde pas seulement d’importance aux résultats mais également aux ressources mises à disposition pour atteindre ce résultat », affirme le Dr Jean Marie Cayemitte. Selon lui, c’est dans cet ordre d’idée que la banque prévoit d’effectuer une analyse des coûts des mesures de politiques monétaires pendant toute la période de mise en œuvre du PSG2024.

Une première dans le parcours de la Banque Centrale

C’est le gouverneur de la BRH qui a introduit le Plan Stratégique Global, du haut de sa chaire, avec une satisfaction non dissimulée : « Une œuvre dans laquelle nous avons chacun un intérêt, du fait de l’importance de la politique monétaire au sein de la politique économique générale du pays », déclare-t-il en présentant le travail. Saluant la présence du Premier Ministre Ariel Henry et des sénateurs et du président du Sénat, Jean Baden Dubois a loué le PSG2024, selon ses propos, résultat de cinq années de travail acharné d’une grande équipe multidisciplinaire.

« Lancé en 2016 avec en vue la célébration en Aout 2019, des 40 ans d’existence de la Banque de la République d’Haïti, ce plan stratégique global, se veut donc le fruit d’un long processus de réflexion stratégique, de débats et de discussions », affirme le gouverneur. Il estime que les idées se sont entrechoquées avec vigueur et bonheur pour faire jaillir la lumière autour des orientations futures de la Banque Centrales entre 2021 et 2024.

Ketsia Sara Despeignes

Laisser un commentaire