ven. Juil 1st, 2022

Le Quotidien News

L'actualité en continue

Le secteur textile a perdu près de 3,000 emplois

1 min read

Selon un rapport publié par l’Association des industries haïtiennes (ADIH), le secteur textile a perdu près de 3,000 emplois lors de la crise socio-politique.

Alors qu’au cours des trois dernières années, le secteur textile a connu une croissance soutenue de l’emploi, il a ralenti avec l’opération anti-gouvernementale « Peyi Lok » qui durant deux mois (septembre et octobre 2019) a paralysé le pays et limité les déplacements dans la capitale et dans d’autres villes du pays

Selon le rapport, en août 2019, le secteur de la sous-traitance comptait 57,153 emplois qui sont progressivement tombés à 55,282 (septembre) et 54,205 (octobre).

Cependant, selon l’ADIH, une certaine tendance à la hausse a été observée en novembre dernier, et jusqu’en janvier de cette année, 55,647 emplois ont été enregistrés. Notez qu’en 1988 le secteur textiles employait 100,000 personnes.

Malgré cette légère amélioration, il reste encore plus de 1,500 emplois à récupérer alors qu’en Haïti 70% de la population active est au chômage.

En 2017, l’Association des Industries avait estimé possible de créer jusqu’à 300,000 nouveaux emplois dans ce secteur, grâce à la loi Hope/Help, qui permet d’exporter sans taxes aux États-Unis des produits textiles manufacturé en Haïti. Toutefois, Georges Sassine le Président de l’ADIH, avait souligné que pour atteindre cet objectif, il fallait un climat de « calme et de stabilité » en Haïti, pour permettre au secteur textile d’élargir son potentiel de croissance.

SL/ HaïtiLibre

Laisser un commentaire