dim. Fév 5th, 2023

Le Quotidien News

L'actualité en continue

Makenzy Orcel en lice pour le carré final du Prix Goncourt 2022

2 min read

Le romancier haïtien, Makenzy Orcel, 39 ans, figure parmi les quatre finalistes du Prix Goncourt de cette année avec son roman « Une somme humaine » publié chez les Éditions Rivages le 17 août 2022. À noter que c’est la deuxième année consécutive qu’un auteur haïtien se présente au dernier carré du Prix Goncourt après Louis-Philippe Dalembert, avec « Milwaukee Blues » en 2021.

 Après « L’Ombre animale » (2016), « Une somme humaine » constitue le deuxième volet d’une trilogie initiée par l’auteur. En fait, à travers ce roman, Makenzy Orcel nous livre l’autobiographie d’une morte dans une langue fulgurante, selon la présentation de l’éditeur.

 C’est l’histoire d’une jeune femme jetée par le désespoir sous un métro parisien, une jeune Française menée au suicide. Ayant grandi dans un village de province où règnent la rumeur et la médisance, négligée par ses parents, surtout par sa mère qui lui préfère les roses de son jardin, c’est à peine si elle trouve quelque réconfort auprès de sa grand-mère plus aimante. Elle s’échappe à Paris dans l’espoir de mener une vie à l’abri des fantômes du passé. Elle y poursuit des études de lettres à la Sorbonne, rencontre l’amour avec un homme ayant fui la guerre au Mali, fait l’expérience du monde du travail, avant de subir finalement l’épreuve de l’abandon et de sombrer dans l’irréversible errance.  À la fois anonyme et incarnée, c’est la voix d’une seule femme et de toutes les femmes.

 L’écrivain haïtien se voit partager le dernier carré avec Giuliano da Empoli, Brigitte Giraud et Cloé Korman, respectivement auteur-e-s de « Le Mage du Kremlin » (Gallimard), « Vivre vite » (Flammarion), « Les Presque Soeurs » (Seuil).

La liste des finalistes a été annoncée à Beyrouth ce mardi 25 octobre par Didier Decoin, le Secrétaire Général de l’Académie Goncourt, entouré de Philippe Claudel, Paule Constant et Camille Laurens en ouverture du Festival Beyrouth Livres à l’Ambassade de France au Liban.

Le prochain rendez-vous est fixé pour le jeudi 3 novembre chez Drouant où le récipiendaire du plus prestigieux prix littéraire français sera proclamé.

Garens JEAN-LOUIS 

Laisser un commentaire