lun. Mai 20th, 2024

Le Quotidien News

L'actualité en continue

Un parfum de Jérémie dans les tribunaux du Massachusetts aux USA

4 min read

Les Juges Mr and Mrs Tynes et la Gouverneure de MA.

            Ne cherchez pas la fragrance d’un jasmin quelconque dans les tribunaux de la région suscitée, ce n’est qu’une allégorie pour décrire la belle histoire que je tiens à vous conter aujourd’hui.

Parfois, on se fend en quatre pour découvrir l’attention des pays riches pour notre patelin qu’on nous a appris à sous-estimer. En nous perdant en conjectures, on finit par se lasser et on passe à autre chose, sans avoir touché à l’objectif souhaité.

            Or, les intéressés, de leur côté, ne chôment point. Ils ont la certitude de frapper le jackpot chez nous, simplement en ressources humaines, sans compter les autres possibilités secrètes ou méconnues. Cette mine intarissable, qui alimente leur convoitise teintée d’hypocrisie, demeure le pivot de leur programme d’immigration. À preuve, le plan Biden qui draine la jeunesse d’Haïti en pleine crise sociétale ne laisse personne indifférent. C’est à perdre son latin.

            Une jeune famille jérémienne, qui avait déposé ses rêves au Canada, contrariée par les soubresauts du destin, se brisa. La maman, Carmelle Bonhomètre et sa fille de 9 ans, Marjorie, empruntèrent les chemins des Adirondack pour se retrouver aux États-Unis; une traversée inquiétante, plombée de craintes et d’interrogations. Importunées par les quiproquos de l’existence, elles ont pris le taureau par les cornes, malgré les imprévus quotidiens, pour triompher contre vents et marées sur cette terre de tous les défis.

            La mère décida de retourner aux études pour déconstruire la routine de la petite vie de ses débuts dans l’inconnu, en vue d’offrir à sa princesse le meilleur de l’Amérique. Et cette dernière, aiguillonnée par cette décision lumineuse, par cet exemple sorti de l’ordinaire, jura de s’appliquer avec brio de son côté, avec le souci d’écrire l’histoire. Malgré les embûches, une langue différente et un pays étranger, écoutant la voix de la raison, elles ont tenu la barre et ont vogué sur toutes les mers agitées pour mener leur bateau à bon port.

            Courage, dis-nous ton nom! Quelle leçon pour le nouvel immigrant du futur, quel espoir à caresser dans ce pays de toutes les possibilités? Quel exemple de privation et d’abnégation que ces deux personnes exceptionnelles ont-elles offert à la postérité! Imaginons un instant la situation : mère et fille, seules à l’envers de la chance. Elles ont fait mentir les statistiques de l’échec en gagnant haut la main sur tous les tableaux.

            La maman, antérieurement diplômée en Administration des Affaires à l’Université du Québec à Montréal (UQAM), en profita pour décrocher un nouveau grade en Leadership Development à l’Université du Massachusetts. Ce qui l’emmena à travailler de concert avec sa fille pour aider les victimes de violences domestiques (hommes et femmes).

Marjorie, de son côté, après ses études classiques au Boston Latin, a obtenu son diplôme en droit de l’Université Suffolk, toujours à Boston. Graduée et fière d’avoir coiffé le succès, elle a exercé son métier d’avocate pendant plus de 10 ans dans le comté de Norfolk, où elle avait choisi d’ouvrir son propre cabinet.

            Remarquée par ses pairs, pour son application et sa propension pour la profession, Me Marjorie P. fut nommée Juge au Tribunal de première instance du Massachusetts en février 2024. Disons que c’était un titre prédestiné, car elle avait auparavant convolé en justes noces avec le Juge Jonathan Tynes. En conséquence, la chance a frappé deux fois et le bonheur s’est multiplié avec l’arrivée de deux beaux enfants.

            Entre nous, face à une telle réussite, en considération des embûches du début, quel enseignement pouvons-nous en tirer?  Un échec, aussi dur soit-il, ne doit jamais nous désarçonner. Au contraire, il doit jouer un rôle de catalyseur. Qu’il soit une charnière, une courroie de transmission à être considérée comme le point d’un nouveau départ. C’est une leçon de vie, de détermination et de persévérance que Carmen et Me Marjorie P. Tynes nous ont léguée.

Résilience, nous t’invoquons! Tu es l’une des cartes maîtresses des femmes d’Haïti. Félicitations à vous deux! Vous êtes les architectes de votre succès, de votre destin unique.

Max Dorismond

Laisser un commentaire