ven. Avr 12th, 2024

Le Quotidien News

L'actualité en continue

Coupe du Monde féminine de la FIFA : Dos au mur après la deuxième journée, Haïti va tenter de créer la surprise !

3 min read

Après avoir essuyé une défaite contre l’Angleterre 1-0 pour son entrée en lice dans cette Coupe du Monde féminine de la FIFA, la sélection haïtienne a été tenue en échec face  à la Chine ce 28 juillet 2023, au Hindmarch Stadium plus connu sous le nom de Coopers Stadium, pour le compte de la deuxième journée. Ce 1er août, avec des chances de qualification très réduites, Haïti va essayer de créer la surprise.  

Ce 28 juillet 2023, le bicolore haïtien a flotté une fois de plus au plus haut niveau du football féminin. Car, dès l’aube de ce jour pour Haïti, la sélection féminine haïtienne a disputé son deuxième match dans cette Coupe du Monde face aux Chinoises. Mais, tout comme l’équipe masculine senior en 1974, la sélection féminine n’a pas pu faire mieux qu’une deuxième défaite. En dépit de l’infériorité numérique des Chinoises dès la 29e minute (expulsion de Rui Zhang après une  faute grossière sur Sherly Jeudy), malgré ce but de Nérilia Mondésir signalée hors-jeu en toute fin de première partie, et en dépit de nombreuses occasions manquées par nos grenadières ; notamment par Melchie Daelle Durmonay à la 52e minute de jeu, c’est l’équipe chinoise qui a pu ouvrir le score  grâce à un but inscrit sur pénalty par Wang Shuang à la 74e minute de jeu.

 Et, si on a cru obtenir un penalty en toute fin de match, il a fallu l’intervention de la VAR une fois de plus pour briser le rêve de match nul. Score final : 1-0 pour la Chine. Et une nouvelle défaite pour la sélection féminine en autant de matchs joués. Une nouvelle défaite qui a laissé un sentiment d’insatisfaction dans le cœur de tout un peuple. Néanmoins tout espoir n’est pas encore perdu.

En effet, même si, suite à cette deuxième défaite, la sélection haïtienne s’est placée dans une situation pire qu’elle n’était. En effet, elle se  retrouve  à la dernière place avec 0 point, une différence de but -2, mais l’espoir d’un tour suivant n’est pas encore anéanti. Bien entendu, les chances de qualification sont minimes, et se rapprochent même de zéro, puisqu’il faudrait à la fois une victoire de l’Angleterre contre la Chine, et une victoire de la sélection haïtienne contre le Danemark par au moins deux buts d’écart.

Par ailleurs, en cas de troisième défaite de nos grenadières, elles ne pourraient en aucun cas aller chercher cette qualification tant souhaitée au tour suivant dans cette Coupe du Monde. Et, en cas de victoire ou de match nul de la sélection chinoise contre l’Angleterre, la sélection féminine sera automatiquement éliminée. Et ce, peu importe le résultat du match contre le Danemark.

Il est important de souligner  que la  sélection féminine n’a pas encore inscrit le moindre but dans cette Coupe du Monde, et elle en a déjà encaissé deux ;  deux  buts inscrits sur penalty. Grâce à sa  deuxième victoire contre le Danemark 1-0, l’équipe anglaise se place logiquement à la tête de ce groupe D avec 6 points et une différence de but positive (+2). À la deuxième place, il y a le Danemark avec 3 points et une différence de but neutre (0). Ensuite à la troisième place, on retrouve la Chine avec 3 points et aussi une différence de but neutre, mais elle est désavantagée par rapport au Danemark selon le troisième critère de cette Coupe du Monde qui est la confrontation directe. Puis, la sélection haïtienne est placée à la quatrième place avec 0 point et une différence de but  négative (-2).

Rivalson Appoleus

Laisser un commentaire