mer. Mai 25th, 2022

Le Quotidien News

L'actualité en continue

Écho des âmes damnées

1 min read



Été usé
Dévorant l’automne
Mort perdu
Errant sur le feu
Je suis confus
Dans cet au-delà
Assombri et putride
Ici, les sorciers dévorent
Eventrent leurs propres fils
Mon pays que voici
N’est que ruine
Le souffle brûlant du vent balaie
Encore la poussière
Et dévoile la laideur de la savane
L’espoir s’enfuie
Dans l’œil de l’orphelin
La violence des flammes
Laisse des traces indélébiles

La vie ici
Est un grand cri
Strident infini
Les mots stériles
Rebondissent dans l’ombre
Le malheur lèche
Les lèvres asséchées
Du pauvre étendu
Sur le temps
Un temps long
Rond, répu de maladresses
Cette odeur de terre
Brûlée m’enivre
Les pierres sifflent
Dansent à midi
Sous un soleil livide
Le royaume leur appartient
Tout est sombre
Tout se mélange
L’horizon étend ses bras
Repousse tous
Les ombres
Comme les âmes
Le chaos saigne
Cet espoir perdu
Et cette envie folle
De renaître

LEPS le MAGnifik 

Laisser un commentaire