ven. Avr 12th, 2024

Le Quotidien News

L'actualité en continue

Intensification de la campagne de vaccination contre la Covid-19 dans le Sud

3 min read

Des spots de sensibilisation tournent en boucle sur des stations de radio, des formations et des émissions sont réalisées sur l’importance de la vaccination contre la Covid19, les sites de vaccination sont revus à la hausse… Il s’agit pour le Ministère de la santé publique et de la population (MSPP) d’immuniser environ 7% de la population du Sud d’Haïti, d’ici à décembre 2022.

Pour y parvenir, le Ministère de la santé publique et de la population dit compter sur ses partenaires dans le Sud. A plus forte raison, le Dr Jean Bernard Février, responsable du département sanitaire du Sud (DNS), a jugé important d’impliquer dans la cérémonie de relance de la campagne de vaccination contre la Covid19, la Mairesse de la ville des Cayes, Marie Michelle Sylvie Rameau, et des représentants du Réseau haïtien des journalistes de la santé (RHJS). D’autres acteurs du secteur santé avaient pris part également à ladite cérémonie qui s’est déroulée dans les locaux de l’Ecole nationale des infirmières, le 16 aout 2022.            

«La mairie des Cayes s’associe au ministère de la Santé publique pour lancer la campagne de vaccination contre la Covid-19 dans le Sud. Nous devons nous impliquer dans cette bataille pour protéger la vie de tous les sudistes, à commencer par donner l’exemple. Je suis vaccinée. Et vous ?», se demande la première citoyenne de la ville des Cayes, avant d’ajouter que «dans la bataille contre le coronavirus, le salut est collectif ». Madame Rameau se réjouit d’avoir pris les deux doses obligatoires et une troisième comme booster, protégeant du coup les personnes qui évoluent dans son environnement.

Par rapport au fait que la grande majorité de la population vit dans la promiscuité, la mairesse des Cayes invite tout un chacun à prendre la décision de se protéger, et en ce sens, la vaccination est la meilleure option. Elle rappelle que le coronavirus circule dans les espaces qui accueillent des masses de gens tels les marchés publics, les églises, les écoles. Le respect des règles d’hygiène (se laver les mains, utiliser son coude pour expectorer…) ne suffit pas, puisque les personnes non-vaccinées développent, dans la plupart des cas, les formes graves de la maladie.  

A l’instar de Madame Rameau, le Directeur départemental sanitaire du Sud croit que la vaccination est la seule voie de salut contre la Covid-19. «Il est vrai que cette pandémie n’a pas causé une hécatombe en Haïti, mais elle a tout de même tué près d’un millier de gens», fait remarquer le Dr Jean Bernard Février, soulignant que seul le vaccin peut casser la chaîne de transmission du coronavirus.  

En guise de conclusion, Dr Février a rappelé que dès le début de la pandémie, l’État haïtien, par le biais du MSPP, a développé un plan stratégique de lutte contre la Covid-19 qui prévoit de mettre sur pied plus de 200 sites de vaccination avec l’appui des partenaires du MSPP, et d’immuniser environ 62% de la population. Pour l’heure, cette couverture est estimée à 2%, selon les chiffres publiés par le MSPP, alors qu’en République Dominicaine elle est de 66%.      

Précisons que dans le département du Sud, les autorités sanitaires se fixent pour objectif de vacciner environ 7% de la population, soit un total de 59 000 personnes. D’ici à décembre 2022. Deux vaccins sous les appellations Pfizer et Janssen sont mis à la disposition des sites de vaccination et des cliniques mobiles qui vont à la rencontre des communautés pour les encourager de prendre leurs doses.

Jackson Junior RINVIL

Laisser un commentaire