sam. Juin 22nd, 2024

Le Quotidien News

L'actualité en continue

« La République d’Haïti a besoin de la solidarité agissante et concrète »

3 min read

À l’issue d’une session spéciale du Conseil permanent de l’OEA qui s’est tenue le 5 juin 2024, le représentant d’Haïti en a plaidé pour la « solidarité agissante et concrète » de la communauté internationale en faveur du pays afin d’adresser la question sécuritaire. Durant cette session, le Conseil Permanent en a profité pour approuver la demande du Kenya visant à devenir observateur permanent de l’OEA. 

La situation d’Haïti continue d’être l’un des sujets de discussion et de préoccupation à l’échelle internationale. À preuve, le Conseil permanent de l’Organisation des États Américains a organisé une séance ordinaire sur le dossier relatif aux problèmes d’Haïti le 5 juin 2024. À travers cette séance, l’OEA a accepté la demande du Kenya comme observateur permanent de l’OEA.

« Nos efforts sont essentiels pour façonner un environnement plus sûr et font partie intégrante des étapes préparatoires de la mise en œuvre du futur de la Mission multinationale à l’appui à la sécurité. Nous aidons également activement le gouvernement haïtien à entreprendre une réforme constitutionnelle cruciale et à progresser vers les processus de renouvellement démocratique indispensables par le biais d’élections », a déclaré le représentant spécial du secrétaire général de l’OEA en Haïti, Cristobal Dupouy.

M. Dupouy, lors de son intervention a également été élogieux à l’égard du Bureau de l’OEA en Haïti. « Malgré les incertitudes qui règnent et les circonstances difficiles qui ont nécessité l’évacuation de nombreuses organisations et diplomates, je suis fier d’annoncer que l’OEA a maintenu sa présence inébranlable sur le terrain », a-t-il ajouté. Selon lui, cet engagement intervient cinq mois après l’adoption de la résolution CP/RES.1237 (2469/23) par ce Conseil, démontrant le dévouement indéfectible à soutenir Haïti dans sa situation complexe.

Nos efforts sont essentiels pour façonner un environnement plus sûr et font partie intégrante des étapes préparatoires de la mise en œuvre du futur de la Mission multinationale d’appui à la sécurité, a soutenu M. Dupouy. « Nous aidons également activement le gouvernement haïtien à entreprendre une réforme constitutionnelle cruciale et à progresser vers les processus de renouvellement démocratique indispensables par le biais d’élections », a-t-il indiqué.

Pour sa part, l’ambassadeur Gandy Thomas, représentant permanent par intérim d’Haïti en a profité pour remercier la présidence du Conseil Permanent d’avoir inclus à l’ordre du jour de cette session ordinaire un point sur la situation en Haïti. Le diplomate se félicite de la demande de la République du Kenya d’obtenir le statut d’observateur permanent auprès de l’OEA, en vertu du vote de la résolution 1237 adoptée par le Conseil permanent de l’OEA le 17 novembre 2023. 

Déploiement en Haïti de la Force Multinationale d’Appui à la Sécurité ?

« La récente délégation d’évaluation kényane qui s’était rendue en Haïti, prévoit l’arrivée du premier contingent au début de ce mois. Les travaux de construction de la base sont achevés. Les équipements, le matériel, la logistique sont sur place. La question sécuritaire est la grande priorité et la nouvelle équipe veut rapidement créer avec le soutien de la communauté internationale, les conditions nécessaires à la mise en œuvre de la feuille de route, par voie de conséquence, rétablir et renforcer les institutions démocratiques, remettre le pays sur la voie du développement économique et du progrès social », a indiqué le diplomate Thomas.

À en croire M. Thomas, « la République d’Haïti a besoin de la solidarité agissante et concrète des États membres et observateurs permanents de l’OEA et de la communauté internationale pour adresser la question sécuritaire de façon durable ; promouvoir la croissance économique ; renforcer l’État de droit et de la justice et protéger les acquis de la démocratie ». En ce sens, le diplomate invite les autres États à emboîter le pas comme ils peuvent dans l’objectif de de contribuer à la réussite de la mission.

Jackson Junior Rinvil

Laisser un commentaire