sam. Juin 22nd, 2024

Le Quotidien News

L'actualité en continue

Entre rencontres et ‘’malaise’’, la formation du Gouvernement de M. Conille se fait attendre davantage

4 min read

Le Premier ministre Garry Conille a eu un ‘’malaise’’ dans la soirée du  8 juin 2024. Ses sécurités l’ont dû amener à l’hôpital pour recevoir des soins. Présentement M. Conille va ‘’bien’’ et est ‘’en santé’’. C’est du moins ce qu’il a fait savoir ce 9 juin. Entre-temps, le pays est toujours dans l’attente de ce Gouvernement qui devrait adresser ses problèmes cruciaux.

Le pays a été sous le choc à la suite de la nouvelle du malaise du Premier nommé Garry Conille dans la soirée du 8 juin 2024. À en croire le bureau de communication de la Primature, l’état de santé du responsable de la Primature est stable pour le moment. « Le Premier Garry Conille remercie les conseillers-présidents pour leur visite et salue la population pour ses marques d’attention », peut-on lire dans le communiqué de presse rendu public par la Primature.

Le coordonnateur du Conseil Présidentiel de Transition (CPT) Edgard Leblanc Fils a fait savoir sur son compte X qu’il a rendu une visite au Premier ministre « Garry Conille dans la soirée du samedi 8 juin dans un centre hospitalier à Pétion-Ville où il recevait des soins médicaux suite à un malaise». «Ses médecins indiquent que M. Conille est présentement stable», a-t-il précisé.

Ce 9 juin 2024, M. Conille est sorti de l’hôpital en santé. « Je me porte bien », c’est ce qu’il a fait savoir dans une vidéo tout en remerciant ses sécurités et tous les gens  qui ont adressé des messages de soutien à son encontre. 

La formation du gouvernement

L’ancien fonctionnaire des Nations Unies en a profité pour faire savoir qu’il travaille avec le CPT sur la formation du gouvernement. M. Conille dit espérer que ce gouvernement sera sur pied d’ici « la semaine prochaine ».

Lors de la cérémonie de remise de l’ampliation de l’Arrêté le nommant au poste de Premier ministre de Transition le lundi 3 juin à la Villa d’accueil, M. Conille avait été élogieux à l’égard des conseillers-présidents qui, selon lui, ont avaient fait preuve de dépassement de soi en priorisant l’intérêt supérieur de la nation. « J’ai beaucoup apprécié la première instruction qui m’a été donnée par le Conseil Présidentiel de Transition qui m’avait dit qu’il y avait urgence et nous devons aller vite. Nous n’avons aucune illusion sur le fait que les choses vont être faciles.  Nous devons nous attendre que c’est possible qu’il y ait des désaccords entre nous sur des points», avait déclaré le Chef de la Primature lors de son discours de circonstance.

Cependant, depuis qu’il a reçu l’arrêté le nommant au poste de Premier ministre du pays, l’on se demande bien si le Dr Conille semble être dans ses petits souliers pour former son gouvernement ?

La situation sécuritaire

Depuis quelques jours, la vie a repris un peu son cours dans certaines zones de la région métropolitaine de Port-au-Prince (surtout à Pétion-ville et à  Delmas). Les compagnies aériennes qui avaient suspendu leur vol sur la Capitale ont repris du service. Toutefois, la situation sécuritaire reste toujours imprévisible et fragile.  À l’entrée sud de la capitale des individus armés qui placent leurs postes de péage et sur certaines routes, se font toujours remarquer…  

Les annonces sur la venue des forces kenyanes en Haïti (perçue comme  une lueur d’espoir pour certains citoyens)  ne cessent de circuler. Après avoir  déclaré le 24 mai 2024, que les forces de police kényane seront déployées en Haïti dans environ trois semaines, le Président du Kenya William Ruto a relâché une nouvelle date.

M. Ruto a annoncé ce dimanche que le déploiement de la police kenyane en Haïti aurait lieu dans les deux prochaines semaines. S’exprimant lors d’un service religieux dans la région de Nakuru, M. Ruto a réitéré la position de son pays selon laquelle le Kenya honorera ses engagements visant à rétablir la paix en Haïti.

« Nous avons une nation très bénie sur laquelle dépendent également des nations étrangères. Les populations du Soudan et de la RDC attendent que le Kenya les aide. Pour ceux qui sont en Haïti, peut-être la semaine prochaine […], nous déploierons notre police pour maintenir la paix », a déclaré M. Ruto. Le temps pour que le CPT et M. Conille  montent finalement ce gouvernement tant attendu ?

Jackson Junior Rinvil

Laisser un commentaire