jeu. Déc 2nd, 2021

Le Quotidien News

L'actualité en continue

La séance ratification de l’énoncé politique générale du PM nommé encore reportée sous la pression populaire

2 min read

A demonstrator manifests during clashes with Haitian Police, near to the National Palace, in the center of Haitian Capital Port-au-Prince, February 13, 2019, on the seventh day of protest against Haitian President Jovenel Moise and the misuse of the Petrocaribe fund.

Une odeur rebutante et des substances ayant l’air de matière fécale  ont été constatées au parlement haïtien le lundi 23 septembre 2019. A cause de cette situation,  la séance de ratification prévue de l’énoncé politique générale du premier ministre nommé, Fritz William Michel  fixée  pour 8h Am n’a pas eu lieu.

Dans un tweet le président du sénat de la République, Carl Murat  avait annoncé que la séance de ratification de l’énoncé politique générale du PM nommé, Fritz William  Michel.   « Je vous promets quelle que soit l’issue de la séance de ratification programmée, je prendrai ma charge avec courage, savoir-faire, savoir-être pour mener à bien la lourde tâche que vous, les sénateurs, m’avez confiée », lit-on sur son compte twitter .

Suite à cette annonce les sénateurs de l’opposition ont demandé M. Cantave de sursoir sur cette séance. En effet, ce  lundi 23 septembre, vers les 7 heures du matin, les sénateurs de l’opposition accompagnés de certains militants politiques s’infiltrent sur la cour du parlement.

Dans cet intervalle de temps, une mauvaise odeur s’éparpille au parlement plus particulièrement au salon diplomatique où le Premier Ministre et les membres de son cabinet ministériel doivent être avant d’être reçus au sénat pour la séance de ratification.

Selon le Sénateur Youri Latortue, la séance est reportée. Cependant, pour  le Sénateur Carl Murat Cantave la séance est toujours tenue.

 Par ailleurs, certains sénateurs comme Antonio Cheramy , Youri Lartortue et autres se mobilisent pour aller à l’académie police nationale , car ils ont eu un certain soupçon disant que les sénateurs proches du pouvoir s’organisent pour faire la séance au local de l’académie police nationale.

Laisser un commentaire