dim. Fév 5th, 2023

Le Quotidien News

L'actualité en continue

Les Bons du trésor sont désormais accessibles aux entreprises et aux particuliers

3 min read

Un protocole d’accord a été signé entre le Ministère de l’Économie et des Finances (MEF) et la Banque de la République d’Haïti (BRH) sur l’élargissement de l’attribution des bons du trésor aux entreprises et aux particuliers ce jeudi 1er septembre dans les locaux du MEF. Réservés jusqu’à présent uniquement aux institutions financières depuis 1995, selon le Gouverneur de la BRH,  Jean Baden DUBOIS, cette mesure constitue un bon pas vers la création d’un marché financier et de capitaux en Haïti.

L’objectif principal de ce protocole d’accord annoncé depuis des semaines entre les deux institutions dirigeant l’économie nationale est d’établir les conditions dans lesquelles chacune des entités aura à gérer les émissions des bons du Trésor sur le marché national pour le compte de l’État. Ce nouveau programme vise à soutenir les efforts conjoints du MEF et de la BRH dans le cadre de l’inclusion financière initiée depuis plusieurs mois. Pour les deux responsables Jean Baden Dubois et le Ministre Michel Patrick Boisvert, cet instrument de contrôle monétaire qui permettra de faire face aux défis en structurant le marché national et en réglant le problème des déficits budgétaires, sera également une opportunité pour les entreprises et les ménages en vue de diversifier leur épargne.

« Le MEF a jugé nécessaire d’élargir ce programme au grand public, en ciblant les entreprises et les particuliers désirant participer à des offres compétitives et non compétitives par le biais d’un intermédiaire dénommé Teneurs de comptes types », a déclaré lors de cette conférence le Ministre Boisvert qui croit par ailleurs que cette décision constituera une des solutions efficaces pour lutter contre la crise monétaire qui menace le pays.

La durée de maturité des bons du trésor sera de 91 jours, 182 jours, 364 jours, et de 3 ans. Ils seront mis aux enchères à partir de 25 000 gourdes, avec un taux de rendement à déterminer.  Cependant la Banque de la République d’Haïti s’en porte garant à 100%. L’État pourra toutefois racheter les titres avant leur maturité, de même que l’investisseur pourra les liquider avant ce terme.

Vers 0% de financement monétaire

La BRH et le Ministère de l’Économie et des Finances semblent vouloir tout mettre en œuvre afin de redonner vie aux finances du pays. « Ce programme revêt une importance capitale pour les finances publiques, car il va contribuer à la réduction de la dépendance du pays par rapport aux financements extérieurs. Il va permettre au gouvernement et aux collectivités de mieux planifier leur budget à moyen et à long terme », soutient le Ministre des Finances.

« La nécessité d’élargir le marché intérieur par ces titres obligataires n’a pas cessé de s’imposer afin d’assurer un meilleur contrôle de la masse monétaire et de permettre au Trésor public d’anticiper ses besoins en termes de ressources pour financer certains projets et juguler des problèmes de trésorerie », a-t-il rappelé.

Pour le Gouverneur de la BRH, il s’agit là d’un changement radical. « Une entreprise a la possibilité aujourd’hui d’émettre des obligations que n’importe qui peut s’approprier. Ce n’est pas encore la création d’un marché financier, mais c’est un pas important dans le développement de celui-ci en Haïti ». Pour lui, l’objectif est clair, le 0% de financement monétaire. « Nous voulons entre deux et cinq ans, pouvoir aller vers zéro financement monétaire», a-t-il martelé.

La BRH poursuit les injections afin de stopper la dépréciation de la gourde

Les efforts se poursuivent au niveau de la Banque de la République d’Haïti afin de stopper la longue dépréciation de la gourde haïtienne. Ce mardi 30 août, la BRH a injecté 3, 500, 000.00 dollars des États-Unis sur le marché des changes pour les besoins d’importation des compagnies pétrolières. 5, 000, 000.00 de dollars ont été injectés aux mêmes effets le jeudi 1er septembre, et la même somme le lendemain. Le taux de référence a été fixé par la Banque Centrale à 116,5278 gourdes haïtiennes pour 1 dollar américain.

Clovesky André-Gérald Pierre

cloveskypierre1@gmail.com

Laisser un commentaire