lun. Mai 20th, 2024

Le Quotidien News

L'actualité en continue

L’inflation a affiché une tendance à la baisse en juin 2023, selon la BRH

4 min read

L’économie nationale  a connu une inflation galopante ces cinq dernières années. Pourtant, en juin 2023, le ralentissement du rythme de progression de l’Indice des Prix à la Consommation (IPC) de plusieurs fonctions a conduit à une décélération au niveau de l’inflation en glissement annuel, la faisant passer de 46.4% en mai 2023 à 43.9% en juin.

C’est ce  31 octobre 2023 que la BRH a annoncé la publication de cette Note mensuelle d’inflation pour le mois de juin 2023. Malgré l’hyper-inflation, c’est un résultat qui a permis aux analystes économiques d’entrevoir de meilleures perspectives pour les mois à venir. Cette décélération de l’inflation au cours du mois de juin est dû au ralentissement de la progression de l’IPC de fonctions comme les « produits alimentaires et boissons non-alcoolisées », passés de 0,9% en mai à 0.4% en juin 2023, ainsi que des fonctions « logement, eau, gaz, électricité et autres combustibles » qui ont fortement diminué, passant de 2.9% à 0.8%.

D’autres postes ont également contribué à la décélération mensuelle de l’inflation pour le mois de juin 2023, à savoir le secteur de la santé qui a affiché une décroissance de l’ordre de 1.1%, les « meubles, articles de ménage et entretien courant du foyer » à 0.3%, ou encore les « biens et services divers » à 1.6%. Les analystes de la BRH sont formels, le recul de l’inflation est le résultat de la « baisse de croissance de l’indice de la quasi-totalité des fonctions de consommation ».

L’inflation suivant son origine

Que ce soit au niveau des produits locaux ou de ceux d’importation, la variation baissière a été observée en juin 2023. « En glissement annuel, l’indice des prix des produits domestiques a connu une variation baissière, passant de 41.9% en mai 2023 à 41.1% au cours du mois sous étude », peut-on lire dans la Note de la BRH. Pour les produits venant du reste du monde, même constat, une décélération de 5.2 points de pourcentage par rapport au mois précédent a été observée, ramenant la croissance annuelle de l’IPC à 48.2% au mois de juin 2023.

L’inflation suivant les régions

Le ralentissement de l’inflation mensuelle a été également constaté dans les différentes régions du pays. La croissance de l’IPC dans la région « Sud », composée des départements du Sud, de la Grande-Anse et des Nippes a décéléré de 0.6 points en pourcentage. L’Aire Métropolitaine, comprenant les communes de Port-au-Prince, Delmas, Pétion-Ville, Carrefour et de la Croix-des-Bouquets, a connu une décélération de 0.4%, alors que pour la région « Reste-Ouest » comprenant le Sud-Est et l’Ouest coupé de l’Aire Métropolitaine, elle a été de 0.5%. Par ailleurs, dans la région transversale composée des départements de l’Artibonite et du Centre, la décélération a été de l’ordre de 0.4% en glissement mensuel, de même que pour la région « Nord » comprenant les départements Nord, Nord-Est et Nord-Ouest.

Facteurs explicatifs

Plusieurs facteurs expliquent cette décélération de l’inflation en glissement mensuel en juin 2023. Au premier rang, la BRH explique que cette tendance coïncide avec l’amélioration de la situation budgétaire du pays, « laquelle favorise la poursuite de la baisse du taux de change et le lissage des fluctuations des prix intérieurs ». Parlant du taux de change, la Note de la BRH indique qu’entre mai et juin 2023, « la monnaie nationale s’est appréciée de 3.5% ». De 143.12 gourdes haïtiennes pour un dollar des États-Unis en avril 2023, elle est passée à un taux moyen de 138.14 pour les deux mois suivants.

La BRH estime également que cette désinflation reflète aussi la « baisse des cours des produits de base sur le marché international ». L’indice FAO des prix des produits alimentaires a affiché un recul de 2.2% en mars 2023 alors que le cours du baril de Brent a, lui, reculé de 5 % pour le même mois. La baisse mensuelle de 0.2% de l’indice des prix des produits importés en juin 2023 a aussi favorisé le ralentissement de l’inflation mensuelle. Selon la Direction Monnaie et Analyse Économique (MAE) de la BRH, la décélération de l’inflation annuelle devrait continuer et s’afficher à 39.8% en juillet et 37.3% en août jusqu’à descendre à 31% en septembre 2023. « Parallèlement, l’inflation mensuelle devrait se porter à 1.17% à la fin de l’exercice, après avoir affiché 0.3% et 1.5% respectivement en juillet et août 2023 », lit-on également dans la Note mensuelle d’inflation juin 2023 de la BRH.

Clovesky André-Gérald PIERRE

cloveskypierre1@gmail.com

Laisser un commentaire