lun. Oct 25th, 2021

Le Quotidien News

L'actualité en continue

L’Université Quisqueya lance le premier incubateur universitaire en Haïti

3 min read

Les membres de l'incubateur QE3 CP: Oxy photography

L’Université Quisqueya (UniQ) a lancé officiellement, le vendredi 1eroctobre 2021, l’incubateur QE3 qui est un  espace d’encadrement entrepreneur au sein duquel, Le Quotidien News occupe une place particulière.

La cérémonie du lacement du QE3  s’est déroulée en présence de  plusieurs membres de l’administration de l’Université Quisqueya , le STAFF de Le Quotidien News et une grande partie des étudiants de l’espace.

« Un espace d’expérimentation et d’application pratique de toutes vos théories enseignées en classe», c’est ainsi que Gaby Antonelli GILLES, Coordonnateur Général, qui faisait office de maître de cérémonie, a introduit l’espace. Il a continué en soulignant le fait que le rêve de plusieurs a été réalisé grâce à ce lancement: celui de tous les professeurs de voir leurs théories mises en pratique, celui des chercheurs et celui du recteur de l’UniQ, Jacky Lumarque.

Clifford Jasmin, le chef de cabinet du Recteur, Jacky Lumarque , qui représentait ce dernier, empêché, confirmait les propos du maître de cérémonie quant à l’importance que revêtait l’événement aux yeux du recteur. « C’est un projet fait par les jeunes, pour les jeunes », déclare-t-il. Si ces jeunes ont été encadrés et accompagnés, c’est grâce à leur initiative que ce lancement a eu lieu.

 Pour lui, c’est un moment fort, non seulement pour l’université, mais pour le pays en entier. Pensant à ces jeunes ayant dépensé tous leurs économies pour fuir le pays pour finalement se faire expulser illégalement par les États-Unis, il estime que s’il y a plus de structures comme celle qu’on inaugurait, pour accompagner les jeunes, les encourager à aller vers l’entrepreneuriat, ils auraient pu constituer une ressource pour le pays. « Je pense que ce qu’on vit aujourd’hui, ça a une importance nationale, qui dépasse l’université. Je trouve que c’est regrettable, qu’aujourd’hui encore, l’Etat soit le premier employeur de ce pays», déclare Clifford Jasmin.

Une visite de l’espace a été organisée à l’intention de tous les volontaires, au cours de la journée. Cet incubateur, est un moyen d’encadrer les jeunes et même leur faciliter à trouver de potentiels investisseurs. Après analyse du projet et de l’entrepreneur, le comité responsable de la gestion de l’incubateur se propose d’accorder au jeune en question, les ressources nécessaires pour qu’il aille trouver le financement de son projet.

Il importe de souligner que Benito Clermont est l’initiateur du QE3. Selon M. Clermont, cet espace a une grande importance dans la vie des jeunes haïtiens. « Il est important d’avoir une équipe d’accompagnement. L’incubateur va prendre vos idées pour les évaluer ainsi que les personnes qui les proposent. Il est possible à quelqu’un d’avoir une bonne idée sans pour autant qu’il soit en mesure de la matérialiser.  Nous sommes là pour accompagner l’entrepreneur avec son idée pour lui aider à trouver du financement », a promis Benito Clermont, ajoutant que le  QE3 ne va pas rester là, il va continuer d’accompagner l’entrepreneur à travers un programme durant six mois après le financement.  « Dans le cadre dudit, le QE3 offrira des services de marketing et de gestion ainsi qu’un accompagnement sur le plan juridique », avance-t-il.

Ketsia Sara DESPEIGNES

Laisser un commentaire