mer. Mai 25th, 2022

Le Quotidien News

L'actualité en continue

Gyrlande Mésadieu aux commandes du Conseil Electoral Provisoire

2 min read

À travers des élections internes, les conseillers ont confié les rênes de l’institution électorale à Gyrlande Mesadieu le jeudi 1er octobre 2020. Ils ont également élu d’autres membres constituant ainsi le bureau confié à  l’ex-coordonnatrice de la Fondasyon Zanmi Timoun.

La représentante controversée du secteur des droits humains au sein du Conseil Electoral Provisoire, Madame Gyrlande Mesadieu vient d’accéder à la tête de cette institution à la faveur d’un scrutin tenu hier jeudi entre les conseillers électoraux qui ont mis en place un nouveau bureau au sein de cet organisme électoral vivement critiqué.  

Ainsi, dans ce bureau qu’elle dirige désormais sans être assermentée, Madame Mésadieu est assistée d’Espérancia César (représentante de la Diaspora) comme vice-présidente, de Guy Roméus (représentant des Cultes Réformés) en tant que trésorier et de Josette Macillon au poste de secrétaire générale (représentante du secteur de Femmes).

Ces élections, notons-le, se sont déroulées au lendemain d’une rencontre tenue au bureau du Chef du gouvernement, Joseph Jouthe avec les 9 conseillers électoraux. « Mon Gouvernement est mobilisé à mettre à la disposition du CEP toutes les ressources financières et matérielles nécessaires à l’accomplissement de sa mission», a indiqué le premier ministre.

Réagissant à l’investiture qui a été donnée aux membres du Conseil Electoral, des hommes de loi avaient souligné, en plusieurs occasions, que la cérémonie de prestation de serment à la Cour de Cassation demeure obligatoire pour ces conseillers qui auront à siéger comme juges électoraux.

Marc Andris Saint-Louis

Laisser un commentaire