dim. Août 14th, 2022

Le Quotidien News

L'actualité en continue

Qui nous protège ?

4 min read

Cela fait déjà quatre ans. Quatre années depuis que les massacres populaires s’enchaînent. Depuis que la barbarie tend à se normaliser. Depuis que le sang coule à flot. Au centre-ville comme dans les quartiers populaires, le constat est le même.

Les hommes au pouvoir n’en font aucun cas. Ils sont dans un autre monde. Le monde des  illusions. Pour eux, le pouvoir est une manne. Il suffit d’en profiter. Pour le reste, laissez aboyer les chiens.

Les récentes déclarations du docteur Ariel Henry concernant l’occupation du Palais de justice confirment son amateurisme. Pour lui, son bilan est positif. On ne raconte que des mensonges à son égard. Sur son Gouvernement. Sur le pays globalement. En Haïti, tout va bien. Quel cynisme !

La confusion nous assaille tous. On doute de tout. Même des choses les plus évidentes. On découvre des stocks d’armes à feu et de munitions. On arrête des suspects. On les relâche. On révoque des gens. Le dossier est mis sous silence. Comme dit l’autre, l’enquête se poursuit. C’est comme ça.

Dans la foulée, la population est comme livrée à elle-même. Les gangs bouclent la capitale. À Martissant, ils ont tenté d’utiliser un bus rempli de passagers comme bouclier pour se protéger d’un gang rival. Ils n’arrêtent pas de ridiculiser la Police. De lancer des mises en garde aux autorités. De déclarer accessibles ou non des zones entières. Une institution morale serait impliquée dans le trafic illicite d’armes à feu. Dossier à suivre…

La population est trop occupée pour poser problème à un Premier Ministre qui sabre le champagne avec des politiciens satisfaits de leur part du gâteau. Ils arpentent, cartable à la main, les hôtels et d’autres lieux de réunion pour parler entente. Ils font le silence sur les cadavres pour aller négocier des miettes. Un rendez-vous donne lieu à un autre. Puis il y a un temps de répit. Ensuite des échanges de correspondances pour recommencer le même exercice.

Les problèmes quotidiens auxquels est confrontée la population intéressent peu les politiciens. Ils n’en parlent que pour défendre leurs intérêts mesquins. Que pour ça. Les hommes au pouvoir n’assument pas leur responsabilité, ils ont la tête ailleurs. Le Premier Ministre multiplie les tweets, comme à son habitude. Il  ignore ceux dont il a la charge. Ceux qui meurent de faim à Cité Soleil sans pouvoir sortir de leur maison. Ceux qui sont blessés par des balles perdues et qui se vident de leur sang à cause de la guerre des gangs. Des civils qui sont tout simplement pris pour cibles.

Peut-être, est-on en présence d’un carnage imaginaire mis en scène pour nuire au Gouvernement, M. Le Premier Ministre ? Sont-ce de fausses nouvelles pour induire en erreur l’opinion publique ? Comment sortir de cette impasse si les dirigeants ne sont pas conscients du pourrissement de la situation ? C’est superflu de vous rappeler les chiffres de ce qui se passe à Cité Soleil. De ce qui s’est passé au niveau de la plaine du Cul-de-Sac au mois de mai dernier et qui tend à se pérenniser. Des sombres dossiers éclaboussant le Gouvernement actuel. N’est-il pas légitime de se questionner sur la mission du Ministère de la Justice et de la sécurité publique (MJSP) ? Sur celle du Ministère de l’Intérieur et des Collectivités Territoriales (MICT), entre autres?

Le Réseau National de Défense des Droits Humains (RNDDH) dans son rapport sur les massacres d’avril et de mai au niveau de la plaine et à Croix-des-Bouquets, avait recommandé à la Police d’enquêter sur les policiers qui mettent à la disposition du G9 les matériels et équipements de la PNH. La Police jusqu’ici n’a pas réagi à ce sujet. Dans son dernier rapport sur ce déferlement de cruauté à Cité Soleil depuis le début du mois de juillet, l’organisme des droits humains dénonce encore une fois l’utilisation d’engins lourds de l’État dans la démolition de maisons pour favoriser l’un des gangs. Que signifie cette collusion ? L’État serait-il en train de se dresser contre le peuple ? Le Gouvernement va probablement démentir. Mais, en attendant, qu’il prépare les preuves. Ce serait rassurant pour toute la communauté.

Daniel SÉVÈRE

danielsevere1984

Plus de publications

Laisser un commentaire