mar. Oct 26th, 2021

Le Quotidien News

L'actualité en continue

Saison cyclonique: le danger toujours évident

2 min read

La National Océanic and Atmospheric Administration  (NOAA) maintient ses prévisions d’une saison cyclonique ‘’active ‘’ dans l’Atlantique avec la possibilité d’avoir jusqu’à 10 ouragans sur une vingtaine de tempêtes nommées. L’agence américaine d’observation océanique et atmosphérique souligne que la saison des ouragans ne montre aucun signe d’inversion de la tendance.

La NOAA, dans sa mise à jour de mi- saison, prévoit la formation de 15 à 21 tempêtes tropicales dont 7 à 10 pourraient atteindre la catégorie d’un ouragan. Il s’agit d’une légère augmentation par rapport aux provisions de mai lorsqu’elle annonçait qu’entre 13 et 20 tempêtes tropicales nommées pourraient se former dans l’Atlantique avec la possibilité d’avoir entre 6 et 10 ouragans.

Le météorologue en chef du centre de prévision climatique de la NOAA, Matthew Rosencrans, a déclaré que cette année est la 6ème saison active consécutive dans l’Atlantique et cela est dû entre autres, au réchauffement climatique.

Il ne rappelle pas moins de 5 tempêtes nommées ont déjà  été formées dans l’Atlantique. Parmi elles, Elsa (30 juin – 9 juillet) qui avait atteint le stade d’ouragan et cela constitue un record par rapport à une saison régulière où l’on doit attendre la fin du mois de juillet pour voir des tempêtes se transformer en ouragan.

Le spécialiste a aussi expliqué qu’une combinaison de conditions atmosphériques et océaniques favorise une activité supérieure à la moyenne pour la saison actuelle des ouragans dans l’Atlantique, qui pourrait voir un éventuel retour du phénomène la Nina dans les mois avenir.

Durant cette saison cyclonique qui s’achève le 30 novembre, il y a 65% de chances que l’activité cyclonique dans l’Atlantique soit supérieure à la normale, 25% de chances qu’elle soit proche de la normale et 10% qu’elle soit inférieure à la normale.

Matthew Rosencrans invite les familles à revoir leur plan d’urgence en cas d’ouragan d’autant plus, fait-il remarquer, que nous entrons dans le pic de la saison qui est la période généralement la plus chargée.

Jusqu’ici, la saison cyclonique a vu se former : Elsa qui s’était transformée en ouragan, et 4 autres tempêtes.

Chriska Fenicien

Laisser un commentaire