ven. Sep 30th, 2022

Le Quotidien News

L'actualité en continue

3 Avril 2021 : des groupes féministes marchent pour le respect de la Constitution

2 min read

Elles ont été plusieurs centaines de femmes à gagner les rues le 3 Avril 2021 sous la direction des organisations féministes.  Pancartes en main, ces dernières ont dénoncé les violations de la Constitution haïtienne de 1987 amendée ainsi que la dictature.

C’est au Carrefour de l’Aéroport que les femmes ont pris rendez-vous pour lancer cette marche qui devrait, en plus de commémorer la journée nationale des mouvements de la femme haïtienne, faire passer leurs différentes revendications par rapport à la situation chaotique du pays. Une fois la marche ouverte, les participants se sont dirigés vers le Pont-Morin avant de la clôturer sur la place la Constitution.

Plusieurs revendications ont été exprimées sur le parcours des protestataires, tandis qu’un groupe de rara animait la marche. En effet, en plus des banderoles qui permettaient d’identifier les différentes organisations féministes présentes telles : SOFA, Danto, Fanm Vanyan, TOYA, FAVAPSSA, Kay Fanm etc, les pancartes évoquaient des messages contre la dictature, l’insécurité, le referendum, l’irresponsabilité de l’Etat.

« Ce n’est pas la première fois que je participe à une marche. Mais pas une comme celle-ci avec ce double aspect historique et politique », déclare une jeune femme qui n’a pas voulu être identifiée. Selon elle, si beaucoup de gens font tout pour ne pas se mêler de la vie politique, ils la subissent au jour le jour. Elle en appelle à l’engagement de tous les citoyens pour une meilleure société.

Cette marche s’inscrit dans un contexte historique puisque 35 ans plus tôt, soit le 3 Avril 1986, environ 30000 femmes ont gagné les rues afin de réclamer le bien-être, le droit à la vie et à la liberté d’expression. Des années après, presque les mêmes revendications ont été faites, guidées par les organisations féministes. Cet évènement devrait aussi être l’occasion d’une prise de conscience des citoyens afin que le pays puisse avancer vers le changement dont il rêve depuis tant d’années.

Ketsia Sara Despeignes

Laisser un commentaire