ven. Juil 1st, 2022

Le Quotidien News

L'actualité en continue

Alph Ulysse Veut faire du sport un vecteur de développement en Haïti

3 min read

Alph Pélissier Ulysse a plus de 25 ans d’expérience dans le domaine sportif. Son plus grand objectif est de faire du sport un vecteur de développement en Haïti. À cet effet, il plaide en faveur d’un meilleur accompagnement des sportifs haïtiens.

Néà Port-au-Prince, Alph Ulysse est un professionnel à succès. Il est enfant unique de sa famille. M. Ulysse a fait ses études primaires à l’école St Jean L’évangéliste et études secondaires à l’Institution Saint Louis de Gonzague. Il a étudié la Gestion des Petites et Moyennes Entreprises à l’Université Quisqueya.

Alph Ulysse a vécu une enfance assez tranquille. « Bon ça a été très calme, j’étais un enfant assez timide, je n’avais ni sœur ni frère avec qui jouer , donc très souvent j’étais seul », raconte Alph Ulysse au journal Le Quotidien News.

À l’Age de 10 ans, il a eu l’encadrement de ses cousins qui l’ont beaucoup influencé. « Si je suis un malade du sport aujourd’hui c’est eux. Dès mon enfance j’avais des aptitudes pour le football et le piano. Je jouais beaucoup au foot et au piano », fait savoir le banquier tout en remerciant franky, Erwing et Jean pour leur support dans la construction de sa personne.

Ulysse Alph est Détenteur d’un Master en finance et banque CFPB. Banquier de profession, il rejoint le groupe Sogebank en mai 2006 à titre d’officier à la direction du Marketing puis, accède au poste d’officier de Crédit à la direction des grandes entreprises.

Ulysse Alph est à la fois footballeur et basketteur. Il est l’initiateur du premier tournoi corporatif de basketball haïtien. Dès son arrivée au Group SogebanK , il intègre Sogefoot et se fait remarquer comme leader. «Comme joueur j’ai passé plus de 25 ans (football et Basketball) », s’est réjoui Alph Ulysse.

Il a passé 12 ans comme dirigeant de Basketball et il a déjà 5 ans comme cadre à la Fédération Haïtienne de Basketball . Il se dit satisfait à 80% à 90% de son carrière.

Par ailleurs, il a déploré le fait que le secteur sportif haïtien soit traité en parent pauvre par les autorités en place. Selon lui, ce secteur fait face à un manque de moyen. Une carence de compétences dans ce domaine , a-t-il poursuivi. « C’est un secteur négligé », a scandé Aplh Ulysse tout en faisant remarquer que le montant alloué au sport dans le budget national est très faible. « C’est un secteur qui a beaucoup de potentialité pour influencer les choix et les décisions », a fait remarquer M. Ulysse.

Il n’a pas vraiment un modèle comme dirigeant sportif en Haïti. « J’essaie de tirer le maximum de tout le monde, mes prédécesseurs, mes collègues, mes amis, mes parents etc. J’ai un basketteur préféré (MICHAEL JORDAN) », a confié le banquier de 43 ans. « Je vais continuer à oeuvrer au développement du basketball en Haïti et ceci même si je ne suis à la FHB, continuer à aider les jeunes. Que je sois toujours au service du sport en Haïti », promet M. Ulysse.

«Accordez plus d’importance au sport, utiliser le sport comme vecteur de développement, utiliser le sport pour combattre la délinquance juvénile, l’addiction des jeunes à la drogue l’alcool etc », a recommandé Alph Ulysse.

Olry Dubois

Laisser un commentaire