mer. Mai 25th, 2022

Le Quotidien News

L'actualité en continue

Éducation : Nouvelles mesures anti-fraude dans les procédures d’inscription des élèves Description: https://www.haitilibre.com/images/tr.gif

2 min read

Agénor Cadet, le Ministre de l’Éducation Nationale accompagné de Ronyde Imbert, la Directrice adjointe de la Direction Départementale de l’Ouest, Miloody Vincent le Directeur de communication du ministère, a visité le centre d’examens du lycée Marie Jeanne disposant de près de 30 salles d’examens, le mardi 9 juillet 2019.

Au terme de sa visite, le Ministre Cadet s’est dit satisfait des conditions de passation des épreuves dans le calme et la sérénité. Faisant un bref bilan de ces deux journées d’examens, Cadet à parler de réussite selon tous les rapports émanant à date des DDE. 

En marge de sa visite le Ministre Cadet a dénoncé les mauvaises pratiques de certains directeurs d’écoles qui veulent induire le ministère en erreur et soutirer de l’argent aux parents et déclaré « Ces directeurs seront sanctionnés au terme d’une enquête interne en cours, soit ils ne pourront plus inscrire leurs candidats aux examens d’État, soit il y aura retrait de la licence de leur école, soit ils iront en prison, cela dépendra de la gravité de la faute. »

« Mais au-delà, il faut changer les choses » a insisté le Ministre qui a annoncé deux nouvelles dispositions dans les procédures d’inscription qui seront désormais en ligne et l’introduction de deux documents obligatoire un « Exéat » et un « Inéat » pour la mobilité des élèves d’une école à l’autre ou d’un département à l’autre.

Expliquant « Tout élève qui voudra maintenant changer d’établissement ou de zone géographique devra disposer d’un document avec toutes les pièces de son palmarès émanant de son école d’origine et approuvé par le Ministère, avant d’être accepté par une autre école qui devra également rédiger un document sur le concerné […] » affirmant « Il faut mettre de l’ordre dans le secteur éducatif, endiguer la corruption qui gangrène le système afin de relever le niveau de l’école haïtienne ».

Laisser un commentaire