sam. Mai 28th, 2022

Le Quotidien News

L'actualité en continue

ELLE

2 min read

Je l’ai baisé
Et je ne regrette pas
Sa sûreté de femme
M’avoue ce qu’elle ressent
Depuis son cœur
Depuis son amour rejeté
Et, je l’accepte

Je l’ai baisé
Et je ne regrette pas
Son corps courageux
Vainqueur des torrents de sa vie
De désespoir
Sa soif de grêle m’épate
Son cœur capable d’aimer jusqu’au bout de la nuit
C’est pour ça
Je l’aime

Je l’ai baisé
Et je ne regrette pas
Sa version inconnue m’apprend
À reconnaître le génie de l’humain
À palper diaboliquement
Les mirages de la colère
Je m’en fous de ce qu’on dise d’elle
Car, aveuglément je le veux

Je l’ai baisé
Et je ne regrette pas
Ses nichons débordants
Sa caricature garnie
Qui me donne l’impression d’être face à la plus grande héroïne
Son sexe bondé
Sa nudité qui expose tout
Pour m’ouvrir son monde
Ô Erzulie Dantor!
Je ne cesse de l’admirer

Je l’ai baisé
Et je ne regrette pas
Une aventure de rêve
Ses mots d’amour
Chuchotés à l’oreille
Ses chansons si mélodieuses
Son coeur délaissé rempli d’affection
Sa nudité qui s’exprime
Dans le silence du noir
Son envie de liberté
M’offrent une grande et belle odyssée
C’est comme ça,
Bêtement!
Je l’aime

Je l’ai baisé
Et je ne regrette pas
Son rêve brisé
Me blesse, me saigne
Jusqu’à l’âme
On ne peut la reconnaître
Sans plonger profondément en elle
On ne peut la reconnaître Sur Facebook et Instagram
On ne peut la reconnaître
Si on juge ses actes
Sans connaître ses passions
Sa joie
Ses soucis de vie
Ses envies
Sa maladie
Sa nature…
En y plongeant, on peut me comprendre
On peut comprendre alors
Pourquoi j’enfonce si mal
Dans les murs de son coeur
On peut enfin donner un sens à sa vie
Malgré elle, je suis tomber amoureux
Une femme moyenne, ordinaire et sans titre
Une femme indigne de ce nom
Mais, qui inspire beaucoup
C’est pour ça
Sans raison, je l’aime
C’est pour ça
Je l’appelle Elle
Une femme inconnue
Pourtant bien connue
Un génie de la foule
Je l’ai baisé
Au temps d’autrefois
Et je ne regrette rien…

#Elle
#Poème
#Sphérithéiste.

Laisser un commentaire