mer. Mai 25th, 2022

Le Quotidien News

L'actualité en continue

Fin de cavale pour John Joel Joseph

2 min read

Trois des suspects clés dans l’assassinat du président, Jovenel Moise, sont sous les verrous. Après Rodolf Jaar, c’est l’ex sénateur de l’Ouest, John Joel Joseph, qui s’est fait prendre. Le présumé assassin est arrêté à la Jamaïque, le 15 janvier 2022, confirme la police jamaïcaine.

L’étau semble se serrer autour des présumés assassins de Jovenel Moise. Partout où ils vont, ils sont traqués. Ils ne sont pas les bienvenus. Si Joseph Félix Badio, au moment de la rédaction de cet article, arrive encore à se cacher, ce n’est pas le cas pour Rodolf Jaar pris en République dominicaine le weekend dernier et John Joel Joseph, intercepté le weekend  Jamaïque.

D’après les autorités jamaïcaines, le triple J pourrait utiliser des voies clandestines pour s’échapper.  » Lui et d’autres ont peut-être utilisé une route criminelle populaire « Guns for Ganja » entre la côte sud d’Haïti et son voisin anglophone des Caraïbes pour échapper aux autorités après des mois », raconte le journal américain. Il est le deuxième suspect clé dans cette affaire à être pris en Jamaïque.

Au niveau international c’est la permanence qui est mise pour que lumière se fasse sur cet affront national. Le jeudi 13 janvier, le congrès américain à travers une loi adoptée exigeant du département d’état l’ouverture d’une enquête.  Le congrès a également exigé un rapport. Parallèlement, en Haïti, le dossier traine et, selon les rapports du RNDDH et les révélations de New York Times, de hauts cadres de l’état haïtien en seraient érigés en obstacle. Les autorités, et pas des moindres, se sont entretenus avec M. Badio.

La rédaction

Laisser un commentaire