mer. Mai 25th, 2022

Le Quotidien News

L'actualité en continue

Les dix sénateurs conservent leur poste

2 min read

Finit les débats controversés. Le chef de la primature a tranché. Il n’a pas constaté la fin du mandat du dernier tiers du Sénat. En conseil des ministres, il est décidé que le mandat des dix sénateurs arrive à terme en janvier 2023.

Ceci a donné une douche froide au secteur démocratique et populaire (SDP) qui avait conseillé le premier ministre à éviter de commettre cette erreur politique grave de ne pas constater la fin du mandat des sénateurs le 10 janvier dernier. Pour Ariel Henry, il n’est pas question. Le mandat des dix élus expirera le deuxième lundi de janvier 2023.

Les agitations ça et là qui précédaient cette date n’étaient que des manœuvres politiciennes visant à démanteler toutes les institutions démocratiques du pays dans l’intérêt d’un groupe qui rêve le plein pouvoir, avait dénoncé le président du grand corps, Joseph Lambert quelques jours avant le 10 janvier qui faisait polémique. Il l’avait fait bien avant qu’il ait annoncé la cérémonie qui devait marquer l’ouverture de la première session ordinaire du législatif.

Joseph Lambert réélu, trois commissions formées

Comme à l’accoutumée, le Sénat, même amputé de deux tiers a procédé, le mardi 11 janvier à l’organisation des élections pour un nouveau bureau. Ainsi, est-il décidé de réélire le sénateur du sud-est, Joseph Lambert comme président du bureau, Kédlaire Augustin, vice président et Jean Marie Ralph Féthière Questeur. Les sénateurs ont le lendemain constitué trois commissions. Il s’agit de la commission du secteur politique présidée par le sénateur de l’Ouest, Pierre Paul Patrice Dumont. La commission du secteur social présidée par le sénateur Denis Cadeau et finalement, la commission du secteur économique présidée par Jean Rigaud Bélizaire.

La rédaction

Laisser un commentaire