dim. Jan 23rd, 2022

Le Quotidien News

L'actualité en continue

Haïti/épidémie : « Ti grip », « Ti fyèv » ou Covid-19, le MSPP apporte des précisions

3 min read

Une vague épidémie de fièvre accompagnée de grippe sème le doute et la confusion en Haïti au commencement de l’année 2022. Partout et ailleurs, surtout sur les réseaux sociaux, des interprétations pleuvent sur le sujet. Dans le souci d’apporter des précisions à la population, le Ministère de la Santé Publique et de la Population (MSPP) a été en conférence de presse le jeudi 6 janvier 2022.

La conférence de presse s’est déroulée au local duMinistère de la Santé Publique et de la Population(MSPP) tôt le jeudi 6 janvier 2022. Le ministre de la santé publique et le directeur général de son ministère ont fait le point sur cette épidémie qui sème la panique au sein de la population.

D’emblée le ministre, en l’occurrence le Docteur Alex Larsen, a soulevé la responsabilité qu’ils ont, en tant que spécialistes de la santé, par rapport au doute de la population. « En tant qu’hommes de sciences, nous ne pouvons pas aborder la situation dans l’empressement. Nous devons d’abord, examiner le phénomène et prendre des décisions. Il invite la population, en ce sens, à « faire confiance aux spécialistes. »

Tout comme le grand public, le Docteur Larsen confirme qu’il y a apparition d’une fièvre qui coïncide avec le coronavirus. Mais pour lui, il s’agit en fait d’une fièvre saisonnière.

Le ministre a fait appel à la presse pour une campagne de motivation pour la vaccination anti-covid-19, ceci, pour contrecarrer les « Fake News »circulant sur les réseaux sociaux.

Le directeur de cette institution sanitaire, le Docteur Lauré Adrien, pour sa part, voit dans la transmission des informations à la population par le canal des médias, en ce qui concerne cette épidémie de la fièvre, une nécessité. Car pour lui « on assimile celle-ci, à tort et à travers, au Covid-19 ».

Pourtant, s’il y a une montée de cas d’infectés dans le pays aujourd’hui, c’est peut-être à cause du fait qu’on est dans une saison grippale selon le spécialiste en santé publique. Toutefois, « la courbe est différente à ce qu’on s’attendait », admet-il. C’est pourquoi on pense que c’est peut-être le Covid-19. En dépit de tout, M. Adrien a précisé qu’« il faut des examens de laboratoire avant de parler de Covid-19 ». 

Si les spécialistes du MSPP sont réticents à assimiler la vague de l’épidémie de la fièvre et de la grippe au Covid-19, ils attendent en revanche, des résultats de cas d’analyses de personnes infectées provenant d’autres pays.  En effet, toujours selon le directeur Adrien, le MSPP a envoyé des échantillons de spécimen provenant des personnes infectées aux pays capables d’analyser les variants du Covid-19.

Il admet que le variant Omicron qui se répand dans le monde, est plus contagieux mais moins dangereux que celui  appelé Delta. Mais pour les combattre,  il est nécessaire, dit-il, de prendre les mesures comme les gestes barrières.

Faut-il souligner, de jour en jour, l’épidémie gagne du terrain et la population haïtienne est submergée par le doute.

La rédaction

Laisser un commentaire