dim. Fév 25th, 2024

Le Quotidien News

L'actualité en continue

La communauté internationale n’a pas oublié Haïti, affirme Dennis Francis (ONU)

4 min read

Cette semaine, le Président de l’Assemblée générale de l’Organisation des Nations Unies (ONU), Dennis Francis, a entamé une visite officielle de deux jours en Haïti. Durant sa visite, le diplomate trinidadien a rencontré diverses personnalités politiques et a visité l’école nationale de la République des États-Unis. Dans un contexte où la population haïtienne est depuis longtemps asphyxiée par les gangs armés,  M.  Francis a indiqué qu’Haïti se trouve toujours sur l’agenda de la Communauté internationale.  

Cette année, les visites des diplomates en Haïti se sont multipliées. Après le Secrétaire Général de l’ONU en juillet, les différentes visites du « Groupe des personnalités éminentes » de la CARICOM, c’est le 78e Président de l’Assemblée Générale de l’ONU et Ambassadeur de Trinité-et-Tobago qui était en visite lundi et mardi à Port-au-Prince. Durant sa visite, le diplomate a eu des échanges avec le Premier Ministre Ariel Henry, ainsi que d’autres ministres du Gouvernement, avec la Présidente du Haut Conseil de la Transition (HCT), Mirlande Hyppolite Manigat, ainsi qu’avec d’autres personnalités politiques.

Le diplomate a tenu à assurer au Chef du Gouvernement le soutien de la communauté internationale envers Haïti. « Je suis ici à Port-au-Prince pour exprimer ma pleine solidarité avec le peuple haïtien et transmettre le message que la communauté internationale ne l’a pas oublié », a déclaré Dennis Francis sur X. « Le monde doit aider le peuple haïtien à mettre fin à la violence et travailler avec lui pour la paix, le progrès et la prospérité d’Haïti – un pays si plein de potentiel », a-t-il par ailleurs déclaré.

Des échanges appréciés par le diplomate

Après sa rencontre lundi avec le Chef du Gouvernement, le diplomate a déclaré avoir abordé les questions de sécurité. « Aujourd’hui, j’ai rencontré le Premier Ministre Henry et discuté de la situation désastreuse sur le terrain et de la voie à suivre en matière de sécurité, de paix et de processus politique », a-t-il indiqué sur X ce lundi 20 novembre. « J’ai assuré ma pleine solidarité avec le peuple haïtien et ma volonté de soutenir tous les efforts pour son droit fondamental à un avenir sûr et pacifique », a-t-il ajouté.

Quant à sa rencontre avec la Ministre de la Justice, Emmelie Prophète Milcé, autour des défis auxquels fait face le système judiciaire, Dennis Francis a dit admirer « la passion et l’engagement de la ministre » qui apporte, selon lui, « un changement pour un avenir meilleur en Haïti ». Il dit également saluer ses « efforts » pour « réduire le taux de détention provisoire et les inégalités dans le système actuel ».

Mardi, le Président de l’Assemblée Générale a rencontré les représentants des partis politiques, et il a souligné « la nécessité urgente d’identifier des voies concrètes par lesquelles la communauté internationale peut soutenir les solutions menées par les Haïtiens pour restaurer et maintenir la stabilité et le développement durable du pays », rapporte le BINUH. Par ailleurs, il a lui-même déclaré que « les solutions menées par les Haïtiens sont essentielles au rétablissement de la démocratie et à la stabilisation du pays et je les ai exhortés à s’approprier la situation dans un esprit de collaboration pour le bénéfice de tous les citoyens ».

Cette visite a également été l’occasion pour le diplomate de visiter les bureaux des agences des Nations Unies. « Le Président Francis a remercié la Représentante spéciale du Secrétaire général en Haïti, Mme María Isabel Salvador, son adjointe Mme Ulrika Richardson, ainsi que tout le personnel de l’ONU en Haïti pour leur dévouement à l’exécution de leurs mandats respectifs dans des circonstances difficiles », ont précisé les services de presse du BINUH.

Par ailleurs, 24 heures après la célébration de la Journée mondiale de l’Enfance le lundi 20 novembre sur le thème « Pour chaque enfant, tous ses droits », Dennis Francis a visité l’école nationale République des États-Unis au Canapé-Vert. « Là, il a été témoin de la discipline des étudiants et a vu la promesse et le potentiel d’Haïti dans leurs yeux », a indiqué le BINUH.

Clovesky André-Gérald PIERRE

cloveskypierre1@gmail.com

Laisser un commentaire