lun. Nov 29th, 2021

Le Quotidien News

L'actualité en continue

La Digicel ne va pas revoir sa décision d’augmenter les tarifs de retrait Moncash , selon Maarten Boute

3 min read

Comme annoncé, des citoyens ont battu le pavé en début de semaine pour dire non  à la décision de la compagnie Digicel d’augmenter les frais du service Mon cash. Les protestataires ont brulé des pneus et répandu des pierres sur la chaussée avant que les forces de l’ordre  interviennent  pour réprimer le mouvement à  coup de gaz lacrymogène.

Intervenant sur plusieurs médias de la capitale le président et directeur général de la Digicel  a tenté de fournir des explications sur cette nouvelle mesure qui a valu à la compagnie autant de critique. Pourtant, c’est un service quasiment gratuit, a fait savoir monsieur Maarten Boute. « Si vous utilisez mon cash, le dépôt sur votre compte est gratuit, idem pour le transfert de compte a compte », a-t-il laissé entendre, reconnaissant l’augmentation  effectué au niveau des frais de  retrait.

Les clients peuvent choisir un concurrent s’ils le souhaitent

Le président de la Digicel n’y va pas par quatre chemins pour indiquer que sa compagnie ne va pas revenir sur la décision. « On est pas l’État, les clients ont un choix. S’ils ne veulent pas ils peuvent aller voir un concurrent. On est une entreprise privée, on n’impose rien. Les consommateurs peuvent retourner dans les maisons de transfert traditionnel s’ils veulent », a lancé le numéro 1 de la compagnie Digicel.

Parmi les raisons évoquées par le PDG de l’entreprise  pour appuyer sa décision: la nécessité de mieux rémunérer  ses employés. « Il faut qu’on rémunère les différents agents qui travaillent un peu partout dans le pays, ils sont environ 5 mille. L »inflation que connaît la population frappe de plein fouet les compagnies également. La  décision était obligatoire pour sauvegarder la compagnie », a renchérit l’homme d’affaires, précisant que ce changement fait partie d’un plan de modernisation de l’entreprise et s’étend sur plusieurs années. « On a fait le nécessaire pour ne pas pénaliser les petites bourses », a-t-il soutenu.

Les difficultés rencontrées sur le réseau sont dû en grande partie à la  pénurie de carburant et  au problème de l’insécurité grandissante

Avant que les dirigeants de la compagnie de téléphonie mobile ne révisent a la hausse les frais de retrait sur le service Moncash , de nombreux citoyens et citoyennes se plaignaient déjà de la qualité des services offertes par la compagnie. La rareté de carburant constatée un partout dans le pays n’est pas sans incidence sur le réseau de la compagnie, a expliqué le PDG de la Digicel.

« Certaines de nos antennes sont tombés en panne plus que d’habitude, vu qu’il y’a   des problèmes pour la livraison du Diesel. Or de très souvent les terminaux sont bloqués en raison des activités des gangs armés. Le fait que les chauffeurs qui transportent le liquide soient  kidnappés à longueur de journée, constitue un autre handicap majeur pour la compagnie », a poursuivi M. Boute qui souligne que ce sont les régions de la province qui sont les plus Victimes de cette situation.

Toutefois, il dit  travailler en dépit de cette situation, pour augmenter les capacités de la compagnie qu’il dirige à travers beaucoup plus d’investissement pour répondre aux besoins croissants de la population.

Il est important de signaler que les devant les locaux de la compagnie a Turgeau , les citoyens  se sont montrés critiques envers les responsables de la Compagnie Digicel qu’ils accusent de ne pas vouloir collaborer avec les autorités dans le cadre de la lutte contre l’insécurité.

 Mario Sylvain

Laisser un commentaire