dim. Fév 5th, 2023

Le Quotidien News

L'actualité en continue

Le Canada fournit quelques  véhicules achetés par l’État haïtien

3 min read

Des véhicules blindés achetés par l’État haïtien au Canada ont été acheminés en Haïti par voie aérienne. Et c’est la Ministre des Affaires Étrangères du Canada, Mélanie Joly, et la Ministre de la Défense canadienne, Anita Anand, qui ont annoncé la nouvelle le 11 janvier 2023.

L’insécurité reste et demeure l’un des problèmes majeurs en Haïti. Il est une nécessité, pour plus d’un, de trouver une solution, pour le présent et pour préparer l’avenir du pays avec sérénité. Pour ce faire, la Police Nationale d’Haïti (PNH) doit être mieux équipée et l’État haïtien en est conscient. « La Ministre des Affaires Étrangères du Canada, Mélanie Joly, et la Ministre de la Défense, Anita Anand, ont annoncé que les Forces Armées canadiennes ont acheminé par voie aérienne en Haïti des véhicules blindés essentiels, achetés par Haïti », a indiqué  Affaires  Mondiales  Canada dans un communiqué du 11 janvier.

La violence des bandes armées ne cesse de se multiplier dans  régions différentes du pays. La PNH ne fait presque plus peur à ceux qui  s’emploient à terroriser la population. « Un avion militaire canadien est arrivé à Port-au-Prince pour transférer les véhicules blindés au directeur général de la Police Nationale d’Haïti »,  informe le communiqué soulignant que ces véhicules appuieront les efforts de la Police Nationale pour combattre la violence des gangs armés contre les citoyens haïtiens.

Le Gouvernement canadien précise que cette violence entrave la prestation des services essentiels et l’acheminement de l’aide humanitaire. « C’est la deuxième fois que le Canada achemine par avion en Haïti des véhicules achetés par le Gouvernement haïtien », poursuit le communiqué en mentionnant que le Canada reste déterminé à soutenir le peuple haïtien dans sa quête d’un avenir pacifique et prospère. D’après le media canadien, La Presse, c’est au total 3 véhicules qui  ont été acheminés en Haïti ce 11 janvier.

Parallèlement il est dit dans ce communiqué que le Canada a appuyé les efforts diplomatiques visant à établir un dialogue politique inclusif qui mènera à des élections justes et libres et ce, en tant que partenaire et allié indéfectible d’Haïti.

Préoccupé par la situation en Haïti, le Gouvernement canadien dit vouloir continuer de faire pression sur les responsables de la violence en cours en imposant des sanctions aux membres de l’élite haïtienne qui soutiennent les gangs. « Ces personnes doivent cesser de fournir un appui financier et des armes aux gangs criminels en Haïti », a-t-on souligné ajoutant que le Canada continue de suivre la situation en matière de sécurité et envisagera d’autres moyens d’aider le peuple haïtien à sortir de cette crise.

Sommet des leaders nord-américains à Mexico : la crise haïtienne a été au centre des discussions

Lors du déroulement du Sommet des leaders nord-américains au Mexique en date du 10 janvier 2023,  le Premier Ministre canadien, Justin Trudeau, le Président américain Joe Biden ont abordé la crise haïtienne. « Les dirigeants ont également discuté de la crise actuelle en Haïti et de leur engagement mutuel à travailler ensemble pour appuyer des solutions dirigées par les Haïtiens, promouvoir le dialogue en vue d’élections démocratiques et renforcer la capacité d’application efficace de la loi. Les dirigeants se sont engagés à poursuivre l’aide bilatérale et hémisphérique fournie à Haïti et à sa population », précise un compte-rendu du Gouvernement Canadien.

Jackson Junior RINVIL

rjacksonjunior@yahoo.fr

Laisser un commentaire