lun. Oct 25th, 2021

Le Quotidien News

L'actualité en continue

Le mois d’octobre dédié à la langue créole

2 min read

La journée de la langue et de la culture Créole arrive le 28 octobre prochain. Cependant, dans le soucis de graver cet évènement dans la mémoire de tous et promouvoir cette culture, l’AKA ( Akademi kreyol ayisyen), a dédié tout un mois à des activités spéciales en vue de valoriser la langue Créole.

C’est autour du thème: » lang kreyòl tout kote san fòs kote » que l’AKA a lancé le mois de la langue Créole. Au ministère de la culture et de la communication (MCC), le  jeudi 7 octobre 2021, a été donné le coup d’envoi. Des activités multiformes sont en vue pour la réussite pleine et entière de l’évènement.

Ce devrait un mois enrichissant si l’on se fie au calendrier présenté par les académiciens. Dans les écoles comme à l’université; en Haïti comme à l’étranger, des activités sont prévues. Au Canada,  Aux États-Unis, En France notamment, des organisations se mobilisent à développer le thème à travers des activités diversifiées, rapporte les dirigeants de l’AKA. Même les ambassades sont ciblées car, des discussions sont en cours avec le ministre de la culture pour voir l’existence d’une quelconque possibilité pour que les ambassades puissent accorder au moins un jour à la langue créole.

L’AKA Mise fortement sur les écoles pour la vulgarisation de la langue Créole. Elles auront un grand rôle à jouer tout au long du mois. Selon les académiciens, faire la promotion de cette  langue est une priorité pour le mois. Il est aussi prévu des activités culturelles essentiellement créoles.

« Le moment est venu de mobiliser toutes les institutions concernées afin qu’elles commencent à réfléchir sur le fait que le Créole doit devenir un outil de communication sans discrimination et sans exclusion », croit le ministre Jean Emmanuel Jacquet qui pense que sans l’appropriation de la langue, la situation de la population risque de ne pas s’améliorer. Il a aussi profité de l’occasion pour dénoncer la discrimination qui se fait sur la langue surtout dans les institutions de l’État.

Les intervenants, plus loin, avouent que des pas importants sont déjà franchis dans le sens de l’intégration de la langue dans l’enseignement. Cependant, croient-ils, l’effort doit êtee permanent.

Olry Dubois

Laisser un commentaire