mar. Nov 30th, 2021

Le Quotidien News

L'actualité en continue

Le premier ministre Ariel Henry lance un appel aux assauts contre les bandits

3 min read

La problématique de l’insécurité semble devenir la principale préoccupation du premier ministre de facto,  Ariel Henry  qui ne rate pas les occasions pour lancer un appel à l’assaut contre les bandits et à leurs complices  qui terrorisent la population haïtienne.

De ce fait, le chef du gouvernement a promis d’intensifier la lutte contre l’insécurité dans la perspective de la tenue d’élections dans le pays. « Nous saluons la coopération entre les soldats des nouvelles Forces armées d’Haïti (FAD’H), avec les agents de la police nationale d’Haïti (PNH)  dans le cadre de la bataille contre l’insécurité », a souligné le chef de la primature qui s’exprimait lors de la célébration du 218 eme anniversaire de la bataille de vertières.

Ariel Henry s’est encore réjoui des résultats des récentes opérations policières ayant coûté la vie à plusieurs bandits armés. « J’avais toujours cru qu’avec des moyens  adéquats la police nationale d’Haïti ferait œuvre qui vaille », a poursuivi le premier ministre.

En outre, il a indiqué que les vrais ennemis de la population ce ne sont pas les bandits armés mais ceux qui leurs  fournissent des armes et des munitions. « Certains veulent accéder au pouvoir par la violence en se servant des gangs armés lors des compétitions électorales », a fustigé le premier ministre, déclarant que le renouvellement du personnel politique favorisera la stabilité politique nécessaire au développement durable en Haïti.

Il est important de souligner que la police nationale a réalisé plusieurs coups contre les malfrats dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince durant ces deux dernières semaines. Un kidnappeur présumé a été abattu dans des échanges de tirs avec les agents de l’ordre qui ont déjoué une tentative de kidnapping à Delmas 65.

Le malfrat se trouvait dans un véhicule en compagnie de 3 autres complices qui ont pris la poudre d’escampette. Au cours de la même période plusieurs bandits du gang 400 Mawozo dans la commune de la Coix-des-Bouquets, ont été blessés, suite à des échanges de tirs avec la police. Ces caïds circulaient à bord de 2 véhicules interceptés par une patrouille.

La police Nationale d’Haïti a procédé le 18 novembre, à l’arrestation de deux présumés bandits. Ces individus ont tenté de détourner un camion de marchandises, à la rue Capois.

Avant cette intervention, une opération menée à Chardonnières s’est soldée par la mort de trois bandits a avons-nous appris.

Si le chef du gouvernement s’enorgueillit des petites victoires de la police nationale d’Haïti cette semaine ,il n’en demeure pas moins vrai que les bandits ont toujours le contrôle de la situation dans plusieurs artères de l’aire métropolitaine notamment cité soleil, Martissant et Croix des bouquets où il n’arrêtent pas de faire parler la poudre.

Mario Sylvain

Laisser un commentaire