ven. Juil 1st, 2022

Le Quotidien News

L'actualité en continue

Quand le président de l’assemblée nationale accuse le président Jovenel Moïse !

3 min read

Dans son dernier message à la nation, le président de la République, Jovenel Moïse a accusé les sénateurs  d’avoir  fui  de  leur responsable  qui est de doter le pays d’un gouvernement légitime. Selon le président du sénat de la République, Carl Murat Cantave, le président en tant  que garant de la bonne marche des institutions n’a pas  créé les conditions politiques, socio-économiques et surtout sécuritaires pour que le sénat accomplisse leur mission.

Après plus  de trois  semaines de paralysie des activités sur tout le territoire, le président du sénat, Carl Murat Cantave a finalement sorti de son  mutisme. En effet,  dans son adresse à la nation,  l’élu de l’Artibonite opte pour un dialogue sincère et franc entre les pouvoirs judiciaires, exécutif, législatifs et les différents acteurs de la vie nationale. « Le dialogue constitue l’unique et la seule planche de salut pour la résolution de nos maux », a-t-il insisté.

En ce sens,  invite le chef de l’État à prendre la  bonne voie. « Le sénat vous recommande vivement Mr le Président de la République de prendre les dispositions pour entamer tout de suite et sans dilatoire le dialogue dans lequel vous avez incessamment engagé la communauté nationale et internationale depuis plus de 6 mois avec les prérequis qui s’imposent aujourd’hui, vu le pourrissement de la crise », a exhorté Carl Murat Cantave tout en demandant aux acteurs de  déposer leurs armes pour s’asseoir , discuter , négocier et s’entendre sur la direction à donner au pays pour les 25 années à venir.

Pour aboutir à ce dialogue, il demande aux acteurs concernés de faire des compromis. « Au cours de ce dialogue, toutes les options doivent être mises sur la table. Le personnel parlementaire, Co-dépositaire de la souveraineté nationale, consentira aussi chacun en ce qui le concerne le sacrifice nécessaire. Il devra en être ainsi pour tous ceux-là qui ont un mandat dans ce pays. Et que dire pour ceux- la qui sont détenteurs de monopoles », a-t-il estimé.

Plus loin, il a suggère  au président Jovenel de ne point écouter les accents de l’histoire qui se répètent et se reproduisent dans sa folie bi-séculaire mais je vous prie de la marquer du sceau de votre sagesse, de votre humilité.  « Je vous conseille de l’apprivoiser dans ses tumultes, dans ses dérèglements, Je vous conseille de la raisonner et de lui inculquer les notions élémentaires à son redressement», a conseillé le numéro un  de l’assemblée nationale.

Concernant la récente déclaration du président de la République faisant croire que le sénat de la République est incapable de remplir ses missions constitutionnelles, M. Cantave a réagi. D’après lui, c’est le chef de l’état qui est à la base de ce problème. « Le sénat affirme haut et fort qu’il est loin d’être incapable de jouer son rôle constitutionnel », a-t-il précisé. A cet effet, aux dires du sénateur Cantave, le sénat attend que le garant de la bonne marche des institutions que vous êtes, pour qu’il accomplisse son dessein avec hauteur dans cette crise qui est essentiellement extra sénatoriale.

Laisser un commentaire