mer. Juin 16th, 2021

Le Quotidien News

L'actualité en continue

Roudelyne Nogar Jean : Consule générale d’Haïti à Atlanta

4 min read

Mariée et diplômée en administration publique à l’Université d’État d’Haïti, Madame Roudelyne Nogar Jean a une longue expérience dans la fonction publique. Au sein du Consulat général d’Haïti à Atlanta, elle se met au service de la communauté haïtienne. En suivant les nouvelles directives de la chancellerie, elle a entamé un processus de restructuration au niveau des services centraux du consulat en procédant à une meilleure organisation du travail.

Madame Roudelyne Nogar Jean insuffle une nouvelle dynamique au Consulat général d’Haïti à Atlanta. Grâce à cette nouvelle dynamique, le nombre de passeports a augmenté de 60% au cours des deux (2) dernières années. Les services juridiques, qui semblaient être ignorés et/ou méconnus par la communauté, sont de plus en plus sollicités.

Poursuivant ainsi l’un des objectifs prioritaires du gouvernement, qui est de fournir un service de qualité aux compatriotes, Madame Nogar a largement intéressé la communauté à s’approprier sa documentation haïtienne. Dans cette perspective, la Consule a entrepris un ensemble d’activités telles que : Missions de proximité de service où le Consulat se déplace vers les communautés éloignées, telles que : Alabama, Tennessee, Caroline du Nord et du Sud, Nouvelle Orléans. L’idée est d’apporter le service de production de passeports, de cartes d’identification nationale et d’extraits archives dans les communautés. Ces missions de terrain permettent aussi à la diaspora d’exprimer ses doléances et d’échanger sur les politiques publiques mises en œuvre par le gouvernement haïtien. 

Sous le haut patronage de la chancellerie, le Consulat organise régulièrement des « towns hall meetings » et des présentations au profit des investisseurs haïtiens ou étrangers qui veulent s’enquérir des opportunités d’affaires en Haïti. La mission travaille également avec des radios communautaires et des médias américains dans le but d’informer les ressortissants haïtiens sur les grands chantiers du gouvernement, notamment le referendum et la tenue des élections pour le renouvellement du personnel politique en Haïti.

Madame Nogar, dans sa volonté de créer la solidarité entre les membres de la communauté, veille à l’accompagnement des associations et des organisations représentatives de ces populations. Elle planifie des rencontres périodiques avec des leaders religieux, des leaders communautaires et des patrons de médias pour débattre des défis auxquels les immigrants haïtiens sont confrontés. Elle organise des activités socio-culturelles en vue de mettre en valeur la culture, la cuisine, la mode et la production nationale haïtienne. Elle a également créé, depuis des mois, diverses plateformes et foires pour donner une meilleure visibilité aux entreprises haïtiennes et, du coup, encourager la communauté à les supporter. Des efforts qui ont amené plusieurs petites et moyennes entreprises haïtiennes à Atlanta à manifester l’intérêt d’avoir une filiale en Haïti.

Pour mieux accomplir sa mission, la Consule générale a élargi ses champs d’actions via des partenariats avec notamment la Chambre de commerce Haïtiano-Américaine, les autorités locales, le Corps Consulaire d’Atlanta en tenant compte des intérêts des ressortissants haïtiens. Ces types de collaboration ont d’ailleurs permis au Consulat de participer à un projet d’appui aux personnels de santé à Atlanta pendant la période de la pandémie. Ce projet commun avait réuni neuf (9) pays dont Haïti. À l’issue de ce projet, une fresque en grand format a été peinte au centre-ville d’Atlanta présentant les drapeaux de ces neufs (9) États dont notre bicolore.

Grâce à son leadership, madame Nogar participe régulièrement à des panels de femmes diplomates dynamiques dont le plus récent a été tenu au cours de l’évènement organisé par « Global Atlanta », un quotidien prestigieux évoluant depuis environ 20 ans à Georgia, pour commémorer la journée internationale des droits de la femme.

En dépit de la crise sanitaire qui a eu un impact négatif sur la vie des ressortissants haïtiens et un ralentissement de l’économie américaine occasionnant une baisse de revenus au niveau des ménages, la Consule Générale d’Haïti a pu poursuivre les réformes souhaitées par le Chef de l’État, S.E.M, Excellence Jovenel Moïse dont le mandat arrive à terme le 7 février 2022. Madame Nogar a le sens du devoir et du dévouement. Pour une véritable diplomatie axée sur la coopération et la culture de résultats, on a besoin de ce genre de diplomates.

Claire S. Destiné

Laisser un commentaire