jeu. Déc 2nd, 2021

Le Quotidien News

L'actualité en continue

Un congressman américain invite l’administration Biden à reconsidérer sa politique vis-à-vis d’Haïti

2 min read

La situation sécuritaire et politique continue de se dégrader en Haïti, constate, Gregory Meeks. Le congressman, invite l’administration Biden à revoir sa politique vis-à-vis d’Haïti. Il exhorte par ailleurs, le comité des affaires étrangères du congrès à faire d’Haïti sa top priorité.

Les congressman américains continuent de garder un œil sur Haïti dont l’instabilité politique continue de gagner du terrain. Après avoir adressés une correspondance au secrétaire d’Etat américain pour lui informer de leurs préoccupations sur la conjoncture haïtienne, un des leurs, lors d’une rencontre en comité des affaires étrangères, le 4 mai 2021. Dans le cadre de son intervention, Gregory Meeks a invité ses collègues à faire d’Haïti la top priorité du comité.

Son discours était essentiellement sur le renforcement des sociétés voisines des Etats Unis d’Amérique. Il plaide pour une relation plus promettante, plus solide que jamais avec les pays de l’Amérique du Sud, de l’Amérique centrale et des Caraïbes.

Ce 4 mai, il avait accordé une attention particulière à la première République noire   du monde indépendante. Il dit saisir l’opportunité pour se démarquer du traitement dictatorial auquel fait face le peuple haïtien.

Plus loin, le congressman attire l’attention de ses collègues sur le pourrissement de la situation en Haïti. Il rappelle que le président Jovenel Moise, « malgré son illégitimité et son déficit de crédibilité, continue de diriger par décret ». ‘’Vu ses qualités déloyales’’, M. Meeks signale à ses collègues que M. Moïse ne peut ni organiser le référendum ni réaliser les élections parlementaires.

Gregory Meeks ajoute que la nation haïtienne continue d’être confrontée aux actes de kidnapping en nette croissance, la violence des gangs et la violation systématique des droits humains. Fort de ce qui précède, l’intervenant tend sa main aux autres membres du comité de placer Haïti au top de leurs priorités.

la rédaction

Laisser un commentaire