lun. Mai 20th, 2024

Le Quotidien News

L'actualité en continue

Scènes de vandalisme dans les locaux du journal Le Nouvelliste, l’ANMH consternée

3 min read

La Coalition ”Viv ansanm” continue de semer la terreur à Port-au-Prince avec ses actes destructeurs. Dans une Note publiée ce vendredi 26 avril, la direction du journal Le Nouvelliste a informé le public que les locaux du plus ancien quotidien du pays situés à la rue du Centre ont été attaqués par des bandits. Ce qui a provoqué la consternation de l’Association Nationale des Médias Haïtiens (ANMH).

La capitale subit les assauts des terroristes, des sanguinaires qui ignorent l’importance des édifices patrimoniaux du pays. Leur objectif est de briser tout, sans penser à l’image du pays ni à l’avenir du peuple haïtien. Ils ont pillé ou incendié des hôpitaux, des postes de Police, des écoles, des espaces de bibliothécaires, notamment la Bibliothèque Nationale, l’un des plus grands répertoires bibliographiques du pays. Ils ont attaqué le journal officiel Le Moniteur. En effet, la semaine dernière, le plus ancien quotidien d’Haïti, Le Nouvelliste, qui célébrera ses 126 ans le 1er mai prochain, a subi le même sort.

« Des individus non identifiés ont investi depuis plusieurs jours les locaux du quotidien Le Nouvelliste situés à la rue du Centre, à Port-au-Prince. Ils en ont profité pour vandaliser les équipements, emporter le mobilier et les matières premières nécessaires à l’impression du journal », a informé le journal, précisant qu’il ne peut que s’en remettre aux autorités de justice et de police dont le rôle est de protéger la vie et les biens des citoyens.

Le Nouvelliste dit dénoncer et condamner cet horrible méfait qui aura des conséquences graves sur la production de la version papier du journal. « Après plus de 125 ans d’existence d’un journal connu pour son indépendance, Le Nouvelliste, voulant toujours être un témoin privilégié de nos mutations sociales, va continuer d’informer à partir de sa version numérique », écrit-il, en remerciant ses journalistes, son personnel et ses lecteurs pour leur solidarité en ces temps difficiles.

Par ailleurs, l’Association Nationale des Médias Haïtiens (ANMH) se dit consternée par les attaques perpétrées dans l’enceinte du plus ancien quotidien francophone des Amériques, qui est également un membre fondateur de ladite association. L’ANMH se joint au Le Nouvelliste pour appeler les autorités judiciaires et policières à faire leur travail afin de protéger l’ensemble des médias et des journalistes, mais surtout à veiller à ce que tout l’écosystème qui rend possible l’existence de la presse ne disparaisse pas de Port-au-Prince.

« L’ANMH constate qu’il y a une vraie offensive contre le savoir et la liberté de pensée qui doit inquiéter au plus haut niveau les responsables intérimaires, les futurs dirigeants et la société haïtienne en générale », déplore-t-elle, appelant à la solidarité de tous pour préserver ce patrimoine haïtien qui représente le pilier de la liberté d’expression dans le paysage médiatique haïtien et dernier vestige de la presse libre imprimée dans le pays.

Fondé en 1898, Le Nouvelliste a créé son site Internet en 2006, sous la rédaction en chef de Frantz Duval, permettant au monde entier d’avoir accès à l’actualité haïtienne, ainsi qu’aux analyses et opinions. C’est après 2010 que le journal est passé de l’édition papier aux multimédias.

Marie-Alla Clerville

Laisser un commentaire