sam. Mai 28th, 2022

Le Quotidien News

L'actualité en continue

Anaïse Hector, la magie sur la toile!

4 min read

Avec ses doigts magiques et une imagination hors norme, Anaïse Hector donne vie aux toiles à travers le troisième art. Ses toiles sont dotées d’une grande capacité d’expression et sont une fenêtre ouverte sur le monde! Entre la peinture et Anaïse fleurit une belle histoire d’amour. La magicienne de la toile se met à nue dans les colonnes de Le Quotidien News pour ce nouveau numéro d’Être Femme Haïtienne!

Née le 10 février 2001, au cœur de la capitale haïtienne, Anaïse Hector est une jeune artiste dynamique qui se plaît à donner vie aux toiles! Ayant grandi dans sa ville natale avec sa chaleureuse famille, elle a eu une enfance très agréable. La Port-au-Princienne a effectué son cycle scolaire dans la cour de l’Institution du Sacré-Coeur. Actuellement, elle est étudiante à la Faculté des sciences humaines où elle suit un cursus en psychologie. La jeune peintre trouve néanmoins du temps à consacrer à son art.

Mordue de dessin depuis son plus jeune âge, Anaïse s’est initiée au monde du dessin et des couleurs dès l’âge de 17 ans. Elle s’est vraiment adonnée à la peinture après l’achèvement de ses études classiques. Intégrant le Centre d’Art, où elle suit des cours d’arts plastiques, la jeune artiste réalise à ce moment que la peinture représente plus qu’un passe-temps ou une simple passion à ses yeux et constate qu’elle se plaît plus qu’elle ne se l’imagine en peignant.

Décidant alors d’entreprendre une carrière dans ce domaine, Anaïse consacre la majeure partie de son temps à opérer des miracles sur la toile! Elle confie saisir chaque occasion et chaque opportunité pour apprendre davantage, grandir et se perfectionner quotidiennement. Évoluant principalement dans le domaine de la peinture sur toile, elle apprend également à faire des collages. Anaïse se dit très fière de ses réalisations, notamment de sa participation en 2020, à une exposition au Centre d’Art et de l’exposition de ses toiles  pas plus tard que la semaine dernière, à la Maison Dufort. Ce furent de très belles expériences qui la propulsent encore plus loin et des occasions pour apprendre. À l’aube de sa carrière, Anaïse s’épanouit pleinement et avance sereinement en gravissant peu à peu les échelons.

Ses œuvres sont très appréciées par ceux qui ont l’occasion d’y promener leurs regards. Ses tableaux sont très convoités et  beaucoup rêveraient de les voir orner leurs murs. Toutefois, Anaïse nous confie faire face à quelques obstacles, car ce n’est pas très facile d’évoluer dans le domaine artistique en tant que femme. « Certaines fois, je rencontre des personnes qui font des remarques désobligeantes sur mes toiles, des commentaires comme quoi c’est bizarre qu’une femme puisse réaliser de telles choses ou encore qui me demandent qui s’occupe des tâches ménagères, où je trouve le temps de peindre autant », nous avoue la jeune artiste avec un soupire.

En dehors de tout ça, Anaïse soutient qu’il y a beaucoup de choses à améliorer dans le domaine artistique en Haïti. « En terme d’infrastructures, je pense qu’il faudrait mettre en place des structures d’enseignement de l’art adéquates et des écoles d’art de bonne qualité en vue de former les jeunes artistes. Il faudrait faire également une certaine sensibilisation autour de l’histoire de l’art en général et sur l’histoire de l’art haïtien et créer un marché d’art haïtien, ce qui est inexistant actuellement, en vue de promouvoir les artistes de chez-nous », souligne la jeune peintre.

L’artiste travaille tous les jours afin de se perfectionner et de donner le meilleur d’elle-même. Plus qu’une passion, la peinture est pour Anaïse un outil d’expression et de liberté, un moyen de communiquer sans user de vocables et même une thérapie! Toujours dans une démarche de création artistique, Anaïse nous dit avoir plein de projets, parmi lesquels participer à une résidence artistique. Elle a plein de nouvelles idées en tête et a hâte de les faire naître sur la toile! Entre-temps, Anaïse Hector continue d’enjoliver le monde de vives couleurs, de peindre ses ressentis et ceux de tout un chacun et surtout avec ses doigts délicats de faire de la magie sur la toile!

Leyla Bath-Schéba Pierre Louis

Pleyla78@gmail.com

Laisser un commentaire