sam. Mai 28th, 2022

Le Quotidien News

L'actualité en continue

Luvanie Pierre Louis, au cœur de l’industrie touristique 

4 min read

Dans le milieu touristique haïtien, les femmes sont toujours porteuses d’idées novatrices. Elles ont inscrit leurs noms dans la découverte et l’expérimentation des patrimoines grâce aux tours opérateurs. Avec Luvanie Pierre-Louis, le secteur a bougé et les excursions se sont multipliées. Quand elle est aux commandes, on  va de surprise en surprise.

Luvanie PIERRE LOUIS est née à Port-au-Prince un 30 novembre. Dans sa famille, elle est l’aînée du côté maternel et l’avant-dernière du côté paternel. Sa vivacité et sa débrouillardise lui ont permis d’étudier dans différentes écoles de la capitale. Le collège Mixte Toussaint Louverture pour les classes de primaire, le collège Classique Intégré de Delmas pour le secondaire et elle a réussi son baccalauréat après avoir fait sa philosophie au Lycée du Cent Cinquantenaire.

Licenciée en Patrimoine et Tourisme à l’Institut d’Études et de Recherches Africaines (IERAH / ISERSS) de l’Université d’État d’Haïti (UEH), promotion 2013-2017, elle a complété ses études en se certifiant dans les Techniques d’Animation et de Présentation (Radio-Télé) à l’ISNAC. Actuellement, elle est étudiante à Paris 1 Panthéon Sorbonne où elle fait un master en Tourisme parcours Gestion et Valorisation Touristique du Patrimoine. Elle a commencé les activités touristiques avec Aventure Tour de David Petit-Frère.

« David Petit-Frère m’a invité à Aventure Tour et depuis, je suis devenue accro aux activités touristiques. Quelque temps après avoir acquis un peu d’expérience, j’ai entamé une nouvelle collaboration avec Kesler Bien-aimé, qui aujourd’hui, est mon mentor, son parcours  m’a inspiré », raconte Luvanie.

De là, elle rejoint l’équipe de l’Institut Haïtien Patrimoine et Tourisme (l’INAPAT), dont elle est l’actuelle Responsable de communication et Responsable de la formation des guides, aux côtés de Jean Sergo LOUIS, Kesler BIEN-AIME, Guibert CHARLES, Carline JEAN BAPTISTE et d’autres.

Après sa soutenance de mémoire de licence en Patrimoine et Tourisme, Luvanie lance LUVAIN AGENCY, une entreprise de services qui se passe de présentation après avoir connu un succès fou en Haïti après son lancement. Avec son équipe, elle a pu aider plusieurs personnes qui avaient des problèmes de papiers identitaires et de reconnaissance étatique. Les excursions proposées aux jeunes sont innombrables.

« L’amour du pays ne vient pas à travers les nombreuses notes mal expliquées, mais à travers l’expérience, quand les cinq sens peuvent vibrer sous le coup de l’émerveillement », explique Luvanie.

Par ailleurs, la spécialiste en tourisme a créé L’INITIATIVE VOLONTAIRE POUR L’ENCADREMENT DES FEMMES, une organisation à but non lucratif ayant pour objectif d’encadrer et d’apporter sa contribution à sur toutes les questions relatives aux droits de la femme, notamment son émancipation dans la société. Femme qui a pour but d’aider les femmes seules avec des enfants confrontée à la précarité extrême. Luvanie dit regretter leur position et décide de les épauler du mieux qu’elle le peut. « Ces mères célibataires qui sont réduites au silence total et à l’abandon avec des enfants à leur charge, je ne peux pas les mettre en lumière, mais je veux m’assurer que leur quotidien soit rayonnant ».

Luvanie a participé  à de nombreux projets qui se concentrent tous sur l’industrie touristique. Un concours de selfies nommé : Monument Historique avec Guibert Charles, le responsable de projet de l’INAPAT, en 2018. Les activités de la Semaine de l’Art et du Patrimoine avec Alain JOSEPH et Odelair PIERRE. Deux semaines de formation sur le renforcement technique des jeunes femmes dans le métier de guide du patrimoine et d’interprétation des sites naturels et culturels, à l’intention d’une cinquantaine de jeunes femmes à Saint Louis du Sud, une initiative de la Commission Nationale de l’UNESCO.

Fièrement, Luvanie poursuit : « Jusqu’à présent, je suis satisfaite de mon parcours, cependant il me reste plein d’autres choses à apprendre et à entreprendre, les études en tourisme sont si passionnantes. Je le fais aussi pour ma petite sœur décédée à 13 ans, qui rêvait de connaître le monde mais la nature en a voulu autrement ».

Entre les études et les rendez-vous hebdomadaires avec les mères célibataires et les excursions pour de nouvelle découvertes, Luvanie ne trouve presque plus de temps d’améliorer son planning. Déjà que son activité favorite qui est la lecture se trouve boycottée pour faire place aux longues journées de découverte. Connaître son pays dans tous ses recoins est la devise de la spécialiste qui rêve de pouvoir partager ses expériences à ceux qui rêvent de pouvoir choisir  comme destination Haïti.

Elle conseille à ceux qui voudront étudier le tourisme de le faire par amour pour Haïti. « J’encourage des jeunes qui voudraient faire du patrimoine et du tourisme leur métier, d’apporter des idées neuves et de porter des projets novateurs. C’est un domaine assez exigeant, demandant une appétence particulière qui doit bénéficier du sang frais de gens dynamiques ». Luvanie souligne que c’est un domaine qui vit grâce au bénévolat, où l’on acquiert une expérience enrichissante, formatrice et utile.

Geneviève Fleury

genevievef359@gmail.com

Laisser un commentaire