dim. Jan 23rd, 2022

Le Quotidien News

L'actualité en continue

Assassinat de Jovenel Moïse: Rodolphe Jaar allonge la liste des présumés assassins pris en terre étrangère

2 min read

Au moins trois présumés assassins du feu Jovenel Moïse ont été arrêtés en terre étrangère. Après Mario Antonio Palacios à deux reprises et Samir Handal en Turquie, c’est autour de Rodolph Jaar de se faire prendre en République dominicaine.

D’importants suspects dans le meurtre du président Moise sont toujours en cavale. Si Joseph Felix Badio et l’ex sénateur John Joel Joseph, demeurent jusqu’ici introuvable, d’autres parallèlement activement recherchés par la police haïtienne sont capturés en terre étrangère. C’est le cas de l’ex officier de l’armée colombienne, Mario Antonio Palacios, Samir Handal et Rodolphe Jaar.

Ce dernier vient d’être arrêté, le 7 janvier 2022, six mois jour pour jour après la mort de Jovenel Moïse, à Saint Domingue. Les autorités dominicaines l’ont intercepté suite à des révélations faites par M. Palacios alors qu’il était en prison à la Jamaïque. Ce dealer condamné et reconvertit en informateur de la DEA avant de récidiver en trompant la vigilance de la structure, faisait l’objet d’un avis de recherche pour, entre autres, tentative d’assassinat. « Dodof », couramment appelé a rejoint la République dominicaine depuis Haïti. Il sera incessamment transféré aux Etats-Unis d’Amérique.

Rappelons que le dossier relatif à l’assassinat du président Jovenel Moïse continue de trainer en longueur en Haïti. Des personnalités importantes au sein de l’actuel gouvernement et en dehors de celui-ci sont indexées. Un article d’un journal américain a souligné qu’en dépit de l’avis de recherche émis contre le nommé Badio, il était remarqué dans un véhicule blindé de l’état. Parallèlement, le premier ministre cité par le RNDDH demeure ferme au poste tandis que le juge Orélien qui traite le dossier est dénoncé pour avoir cherché à gérer de la mesquinerie dans l’affaire.

La rédaction

Laisser un commentaire