dim. Fév 5th, 2023

Le Quotidien News

L'actualité en continue

L’ONU et le MCFDF plaident  pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes et des filles

3 min read

Appel conjoint des Nations Unies en Haïti et de la Ministre à la Condition Féminine et aux Droits des Femmes (MCFDF) à l’occasion de la Journée Internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes.

Port-au-Prince, le 25 novembre 2022. À l’occasion de la Journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes et des filles, le Ministère à la Condition Féminine et aux Droits des Femmes (MCFDF) et le système des Nations Unies en Haïti appellent conjointement au respect des droits fondamentaux des femmes et à l’intensification des efforts pour mettre un terme à la violence sexiste, y compris toutes les formes de violences sexuelles à l’égard des femmes et des filles. 

En Haïti, une femme sur trois est victime de violence physique ou sexuelle. Dans plus de la moitié des cas, celle-ci est perpétrée par un partenaire intime. 

« Les niveaux de violence contre les femmes sont alarmants », a déclaré Mme Nduwayo, Représentante Résidente d’ONU Femmes en Haïti. Depuis plus d’un an, la dégradation de la situation sécuritaire, notamment dans la zone métropolitaine de Port-au-Prince et ses environs, a accru l’exposition des femmes et des filles aux risques de violences, notamment sexuelles. De nombreuses femmes et filles sont victimes de viols individuels et collectifs dans les zones sous le contrôle ou l’influence de gangs armés, relevait notamment un rapport du bureau du Haut-Commissariat aux Droits de l’Homme des Nations Unies.

À cet égard, le bureau du MCFDF et les Nations Unies donnent écho en cette occasion de la journée internationale pour l’élimination de la violence à l’égard des femmes aux recommandations contenues dans le rapport sur les affrontements de Croix-des-Bouquets pour appeler à mettre un terme à ce cycle de violence et à prendre des actions dans les plus brefs délais pour lutter contre cette impunité et à rétablir les victimes dans leurs droits.

Malgré ces tendances décourageantes, il y a plus de preuves que jamais que la violence contre les femmes et les filles est évitable. Le 25 novembre marque par ailleurs le lancement des 16 jours d’activisme contre les violences faites aux femmes et aux filles. Pour cette campagne importante, le MCFDF et les Nations Unies encouragent toute la population à s’impliquer :  » de l’amplification des voix des survivantes et des activistes au soutien des organisations de femmes et au renforcement des mouvements féministes, nous pouvons tous agir pour autonomiser les survivantes, réduire et prévenir la violence à l’égard des femmes et des filles, et protéger les droits des femmes », rappelle Sofia Loréus, Ministre à la Condition Féminine.

Une telle entreprise passe par la mise en œuvre des instruments internationaux et régionaux ainsi que la législation nationale relatifs à l’élimination des violences sexistes envers les femmes et par le biais d’un plan d’action actualisé et renforcé. Nous devons investir de toute urgence dans des organisations de défense des droits des femmes fortes et autonomes pour trouver des solutions efficaces. En ce sens, l’un des instruments clés pour l’élimination des violences contre les femmes et les filles et l’avancé des droits des Femmes est le programme mondial de l’Initiative Spotlight des Nations Unies, soutenu par l’Union Européenne. Cette initiative vise à éliminer la violence à l’égard des femmes et des filles, avec un accent particulier en Haïti sur la violence domestique et familiale.

Cette année plus que jamais, les efforts doivent être soutenus face à la montée des violences sexistes. Nan tet ansanm n ap rive konbat tout kalite vyolans sou fanm ak tifi. #KwapeVyolans

-FIN-


Contact médias
Daniel Dickinson, Bureau du Coordonnateur Résident des Nations Unies, dickinsond@un.org(link sends e-mail)
Emmanuel Orgella, Chargé de communication du Ministère à la Condition Féminine et aux Droits des Femmes, orgellaemmanuel@gmail.com(link sends e-mail)

Laisser un commentaire