lun. Nov 29th, 2021

Le Quotidien News

L'actualité en continue

Nadine Baptiste, sacrée championne de Miss Ouest Haïti

4 min read

Nadine Baptiste a remporté, non sans difficulté, la dernière édition de Miss Ouest Haïti dimanche dernier, dans une ambiance de folie. Elle reconnaît en effet que le parcours était rude, mais qu’il valait la peine d’y participer. Fière de son parcours, elle revient sur ce sacre qui marquera à jamais sa vie.

C’est une Miss pleine d’enthousiasme qui répond au téléphone, avec sa voix qui, en dépit de son charme, exprime la fatigue qu’elle a endurée. De cette nouvelle expérience, elle conserve de nombreux souvenirs. Des bons comme des mauvais. Mais, ce qui importe au final, c’est d’avoir atteint l’objectif qu’elle s’était fixé dès son inscription au concours, à savoir revenir chez elle avec la couronne.

À la recherche de la couronne

Mettre à l’épreuve ses capacités, mettre en exergue ses talents, se présenter au public, sont autant de leitmotiv qui incitent Nadine Baptiste, cadette d’une famille de sept enfants, à se présenter au concours d’élégance et d’intelligence à l’Académie Nationale Diplomatique et Consulaire (ANDC), où elle étudie la diplomatie et les Relations internationales. On est en 2018. Elle termine alors parmi les derniers finalistes. Si certains s’empressent de qualifier d’échec cette première expérience, elle la perçoit quant à elle d’un autre œil. Beaucoup plus positif. « Moi, je la vois comme un apprentissage car elle m’a énormément appris. Suite à cela, ils étaient légions à me décourager à me lancer à nouveau dans une expérience de ce genre. Il fallait donc que je me prouve le contraire », déclare la Miss élégante, revenant sur sa toute première expérience aux concours de beauté.

Deux ans plus tard, la native des Gonaïves tente sa chance à Miss Ouest Haïti. Mais en raison d’une contrainte personnelle, elle abandonne l’aventure à mi-chemin. Plus déterminée que jamais, l’année suivante elle s’inscrit à la dernière édition du concours de beauté coordonné par Djina Guillet Delatour. On est en 2021.

« Dès le début, je me suis dit qu’il fallait que j’atteigne le but, révèle Miss Nadine Baptiste. Ce rêve m’a encouragée à faire ressortir en moi le meilleur tout au long du concours. Aujourd’hui, je suis pleinement satisfaite du parcours accompli », ajoute la bachelière du Lycée des jeunes filles des Gonaïves, Nadine Baptiste.

Jusqu’à la victoire finale

Retenue parmi les six finalistes du concours, Mlle Baptiste, mémorante en Relations internationales, atteint le dernier carré. Tout se joue alors sur un dernier round prévu pour le dimanche 7 novembre sur la scène Le Villate. Elle est à deux doigts de remporter la couronne. Cependant, quatre jours avant la cérémonie, alors qu’elle se prépare pour le jour J, se met à souffler soudainement un vent d’obstacles auquel elle ne s’attendait pas.

« Je me suis arrangée coûte que coûte pour ne pas avoir certaines difficultés dans les derniers jours précédant l’événement, afin que tout se déroule dans la sérénité et que je puisse me concentrer sur ce que j’ai à faire. Quatre jours avant la finale, le confectionneur a gâché ma robe, malheureusement. Il fallait donc que je me trouve une nouvelle robe. Ça n’a pas été une mince affaire, d’autant plus que je devais également trouver une autre paire de sandales assorties  à la nouvelle robe. La veille de la finale, j’ai rencontré un nouvel obstacle avec celle qui devait me coiffer. On devait arriver tôt au local Le Villate où se tenait la finale, je ne pouvais pas me permettre d’être en retard. Tard dans la soirée, je me suis rendue chez quelqu’un pour me faire coiffer. Ça n’a pas été du tout facile. »

Autant d’épreuves qui auraient pu ébranler sa volonté ; mais sa détermination, sa bravoure, son courage, sa conviction étaient sans faille. « C’était une très belle expérience. Elle m’a permis en outre de me découvrir, d’être consciente du pouvoir de ma détermination, de ma conviction et de ma bravoure », témoigne la Miss Environnement, lauréate de Miss Ouest Haïti 2021, cofondatrice de l’Innovation Mode Agency, une agence de mode.

Miss Nadine Baptiste a montré tout au long de son parcours ses capacités à défendre ses opinions. C’est d’ailleurs l’une des raisons qui l’a orientée vers la diplomatie et les sciences juridiques. « J’aime défendre mon point de vue, j’adore l’art des négociations. J’aimerais bien représenter mon pays comme ambassadrice », concède l’ancienne élève de l’Institution Nouvelle Source, qui travaille sur son mémoire de sortie à l’ADNC.

La jeune Miss encourage les jeunes de la nouvelle génération étiquetée de tous les vices par ceux qui veulent les corrompre, à ne pas se laisser influencer négativement, mais à toujours croire en leur rêve. « Ces jeunes ne doivent jamais oublier que la détermination, la conviction, et la discipline   toujours les conditions du succès », martèle la Miss Ouest Haïti, Nadine Baptiste, qui promet un ouvrage de développement personnel.

Statler LUCZAMA

luczstadler96@gmail.com

Laisser un commentaire