sam. Mai 28th, 2022

Le Quotidien News

L'actualité en continue

Néhémie Bastien, l’incarnation de Freda

3 min read

Avec son sourire parfaitement dessiné sur son visage, Néhémie Bastien a  élégamment défilé sur le tapis rouge lors de  la 74e édition du Festival de Cannes en France. Une expérience croustillante pour l’actrice principale de Freda, film à succès de la réalisatrice haïtienne Gessica Geneus. Pour son premier rôle dans un film, elle ne s’y attendait pas.

En effet, tout lui est venu soudainement, comme dans un rêve. De la musique au théâtre, du sixième au septième art, tout s’est déroulé dans un laps de temps. Tout d’abord, elle a commencé avec le chant dès son jeune âge, à l’église où elle exposait son talent. « J’étais encore une gamine quand j’ai commencé à chanter à l’église. C’est là que les gens allaient découvrir mon talent et que j’allais véritablement me rendre compte de mes capacités », raconte Néhémie Bastien, aînée d’une famille de deux enfants.

Grâce à son talent, Néhémie s’est peu à peu construit une carrière musicale. Elle a été à l’école de musique Schenatsar pour  parfaire son art. La voix de Ou merite Lwanj a séduit plus d’un lors de ses nombreuses prestations, dont la cofondatrice de ACTE, Gaëlle Bien-Aimé, qui l’a tout de suite invitée à assister  à un séminaire de formation sur le théâtre. « A vrai dire, je ne connaissais rien au théâtre. Mais Gaëlle a vu en moi quelque chose que j’ignorais », avance l’étudiante finissante de ACTE (École de formation d’acteur-trice, d’animateur-trice).

« Je me suis finalement rendu compte de ce qu’a pu percevoir Gaëlle en moi, en 2018, quand je jouais mon premier spectacle intitulé LIMYE à la FOKAL. Et c’est aussi là que je me suis dit que je peux continuer dans l’art de la scène », avoue la jeune actrice de vingt-sept ans. Sa belle entrée sur la scène du théâtre l’amènera sur le plateau de la réalisatrice Gessica Geneus pour la réalisation du Film Freda, dans lequel elle aura le rôle principal.

À la vue de ses performances, Gessica a jeté son dévolu sur la talentueuse Néhémie Bastien pour le rôle de Freda dans son film. Etant chrétienne adventiste, Néhémie se voyait mal dans l’incarnation d’une divinité du Vodou. Une attitude qui a manqué de professionnalisme aux yeux de Gessica. Néhémie s’en est rendu compte, et a finalement accepté de passer le casting pour le film. « Je suis comédienne, et je sais que le fait d’incarner un personnage ne fait pas de moi ce personnage pour autant. Mais au final je me suis retrouvée dans le personnage de Freda, car son histoire ressemble un peu à la mienne », reconnait l’actrice Néhémie, élevée dans un quartier populaire par son père qui assumait aussi le rôle maternel après le décès de sa mère.

À en croire ses propos, Freda aura été une expérience sensationnelle. Sélectionné pour les Oscars 2022, le film recevra le Prix découverte François-Chalais à la 74 ème édition du Festival de Cannes en France, et remportera le Prix du meilleur film TV5 Québec-Canada. Elle a vraiment cartonné pour son premier rôle dans un film.

Néhémie Bastien n’incarne pas seulement la déesse Freda, elle est l’expression de la beauté de l’art. Dans un rôle d’actrice comme dans un chant, sa grande virtuosité transmet à ses spectateurs de vives émotions. Sa voix sur l’album Liminasyon en dit long sur l’émotion qu’elle dégage, en effet. Sa plus grande satisfaction est de voir le sourire de fierté de son père après chacune de ses prestations. « Il y a encore du chemin à faire, mais jusque-là je suis satisfaite de mon parcours », affirme fièrement la voix de Refren doule, qui invite les jeunes à travailler sur leurs potentialités, à se former davantage pour réussir dans ce qui les passionne.

En attendant sa prochaine sortie, que ce soit dans la musique, dans le au théâtre ou au cinéma, la rédaction lui souhaite du succès pour cette nouvelle année.

Statler Luczama

Luczstadler96@gmail.com

Laisser un commentaire