mer. Mai 25th, 2022

Le Quotidien News

L'actualité en continue

Ptose mammaire : quand les seins deviennent source de préjugés et de complexes

3 min read

Entre les différentes formes que peuvent  prendre les seins, il y a la ptose mammaire dont peu de gens  parlent. Prises au piège entre les différents discours au sujet du corps de rêve et les préjugés, beaucoup de d’adolescentes et de femmes ayant une ptose mammaire ont souvent du mal à accepter leur physique et en font un complexe.

L’apparence physique peut augmenter la confiance en soi, tout comme elle peut vite devenir un fardeau et un sujet sensible. Aussi, au milieu des stéréotypes, beaucoup se perdent dans leur propre corps, perdant confiance à mesure que cette différence est mise en évidence par la société. C’est le cas de plusieurs jeunes filles et même de femmes ayant une ptose mammaire. La poitrine étant présentée comme un symbole de féminité, l’exercice d’acceptation s‘avère plutôt difficile pour certaines, comme les adolescentes.

Kettelie, une jeune fille, raconte son histoire qui est aussi celle de beaucoup d’adolescentes : c’est en prenant un bain à la rivière, à 12 ans, avec d’autres jeunes filles de son âge, qu’elle a remarqué la différence pour la première fois. « Elles ont été horrifiées et m’ont dit que je ressemblais déjà à une mère de plusieurs enfants », explique-t-elle tristement. Pour la jeune fille à peine sortie de l’enfance qu’elle était, les remarques de ses amies ont été ravageuses : « J’ai commencé à comparer mon corps avec celui des autres : mes amies, les images que je voyais à la télévision. Cela me détruisait ». Elle ajoute que ne pas pouvoir porter les robes qu’elle voulait ou se passer de soutien-gorge a été une grande épreuve.

En effet, elles sont nombreuses les personnes qui ne se retrouvent pas dans cette image de beauté parfaite que présente souvent la société. Aujourd’hui, quoique plusieurs commencent à s’affranchir des stéréotypes, beaucoup portent le poids des critères imposés par la société. Une pression qui n’est pas souvent sans conséquences. Kettelie raconte avoir, à un moment, totalement perdu sa confiance en soi. Une autre femme dont la ptose mammaire est survenue suite à la naissance de ses deux enfants affirme que tous les moyens étaient bons pour elle pour dissimuler ce changement physique.

Plus que la conscience de cette différence, les préjugés entourant la ptose mammaire sont source de soucis pour beaucoup de femmes. En effet, pour plusieurs personnes mal informées, la ptose mammaire chez les jeunes est signe de dépravation sexuelle. « Un jour, j’ai entendu un prédicateur exhorter les jeunes filles à la chasteté afin de garder intacte la forme ‘normale’ de leurs seins. Je me souviens encore que cela m’a fait l’effet d’une gifle », témoigne Annie qui continue pour dire qu’elle avait l’impression d’être seule avec ce poids. Ajoutés à celà, les commentaires masculins et sexistes n’arrangent pas la situation. « Je me suis toujours vue peu attirante », déclare Annie.

Qu’en est-il réellement ?

La ptose mammaire est un affaissement des seins dû à une distension de la peau qui provoque une baisse du mamelon par rapport à sa position normale. Cet affaissement donne une impression de seins tombants. Il n’existe aucun traitement réellement efficace pour ce phénomène, sinon la chirurgie esthétique qui permet de redonner du galbe et de repositionner l’aréole et le mamelon.

Plusieurs choses peuvent être à l’origine d’une ptose mammaire :un disfonctionnement hormonal, une prise de poids importante, un relâchement cutané, le vieillissement, etc. Une preuve que les premières explications qui viennent à l’esprit ne sont pas les seules qui existent et que la ptose mammaire est médicalement reconnue.

Ketsia Sara Despeignes

Laisser un commentaire