ven. Sep 30th, 2022

Le Quotidien News

L'actualité en continue

Que faire pour se protéger de la foudre ?

5 min read

Depuis le début de la saison cyclonique, plusieurs constatent avec étonnement le nombre de personnes tuées à cause de la foudre. Des plus jeunes aux plus vieux, les victimes peuvent être de n’importe quel âge et se situer n’importe où pendant le drame. De ce phénomène naturel  que nombre de gens ont tendance à personnifier, très peu  savent comment s’en protéger. En cas d’orage, il est conseillé de prendre des précautions, entre autres, de débrancher les appareils électriques, son téléphone, d’éviter de porter des objets métalliques…

La foudre a des connotations et des représentations différentes, qui dépendent de la culture et des croyances d’un peuple. D’ailleurs, si dans la mythologie grecque, le tonnerre était associé à Thor (dieu du tonnerre dans la mythologie grecque), en Haïti, il prend une connotation symbolique beaucoup plus significative. Dans la culture haïtienne, être frappé par la foudre n’a rien de simple. Au contraire, c’est le signe d’une malédiction. Cette croyance a été transmise dans la tradition orale haïtienne de génération en génération. Si bien que jusqu’à aujourd’hui, lorsqu’une personne jure par le tonnerre, les autres la regardent de travers car, selon la croyance populaire, elle attire les malédictions.

Qu’en est-il réellement?

Durant les temps orageux, c’est une décharge électrique qui se produit entre un nuage électrisé et la terre  qu’on peut observer dans tous les pays du monde, dont Haïti. Surtout pendant les périodes où la pluie tombe régulièrement. D’ailleurs en Haïti, il y a deux saisons distinctes: la saison sèche et la saison pluvieuse (autrement dit : saison cyclonique) qui s’étend de juin à novembre. Aujourd’hui, beaucoup de travaux scientifiques ont été réalisés à ce sujet. Selon le journal français, Le Figaro, la foudre correspond à une décharge naturelle d’électricité statique, qui se produit par temps d’orage. Ce phénomène est induit par la différence de potentiel électrique qui se crée alors entre les nuages et le sol. Il s’accompagne d’un éclair et d’une détonation : le tonnerre.

Toujours selon le média français, les conséquences de la foudre ne sont pas minimes sur l’organisme humain. « La décharge peut avoir lieu entre deux nuages ou entre un nuage et la terre. Dans ce deuxième cas de figure, le courant emprunte le chemin offrant le moins de résistance : arbres isolés, câbles conducteurs, animal ou homme exposé. Une telle décharge peut causer, directement ou indirectement, de nombreux traumatismes sur l’organisme humain. Si le courant ne touche le corps qu’en surface, il occasionne des brûlures superficielles plus ou moins graves. Mais il peut aussi passer à travers le corps et générer une électrocution mortelle ou des lésions profondes. Il existe également un risque important de lésions oculaires, auditives et d’accidents secondaires »,  rapporte le média.

Comprendre ce phénomène

Via une vidéo publiée sur ses réseaux sociaux, Wilky Toussaint fait la lumière sur le sujet.  Le professeur Toussaint a fait savoir que pour comprendre ce phénomène, il faut être imbu de quatre mots, à savoir: orage, foudre, éclair et tonnerre. Selon le professeur, on parle d’orage lorsque le temps est à la pluie et est très perturbé. La foudre, quant à elle, dérive des mouvements de vapeur chaude provenant de la terre et de vapeur froide, dans les nuages qui se produisent à l’intérieur d’un nuage ou entre deux nuages. Ces mouvements sont à l’origine de puissantes décharges électriques estimées à 1 milliard de volts, cette décharge électrique est appelée foudre. En se libérant, cette décharge produit un son appelé tonnerre et une vive lumière, l’éclair.

Selon le professeur Toussaint, la foudre peut causer de nombreux dégâts. En raison du fait que la foudre tombe sur la terre, cherche les endroits les plus proches des nuages pour atterrir, comme les cocotiers, les gratte-ciels… La foudre est dangereuse car elle peut atteindre jusqu’à 1 milliard de volts et 30 000 degrés C. Donc, pour protéger les bâtiments et les monuments de la foudre, le paratonnerre a été inventé. Cet outil sert à atténuer les impacts de la foudre. Il  dévie la trajectoire de la décharge électrique et diminue largement les impacts de la foudre.

Ces derniers temps, la foudre a causé beaucoup de dégâts. Et la plupart des victimes ont été recensées dans le Sud du pays.  D’ailleurs en août dernier, trois enfants ont été frappés par la foudre à Petit-Goâve. Deux ont été tués sur le coup et l’autre a été hospitalisé. Toujours durant ce mois d’août, un jeune homme de 21 ans a été tué à Jacmel. Dans une localité appelée « kablèz », Paul Remy était en route pour disputer un match de football, il est mort à l’hôpital de Saint-Joseph de Jacmel. À Léogâne le 12 août, deux personnes ont perdu la vie et une grièvement brûlée à un pied.

Ce n’est pas la première fois que ce genre d’incident se produit en Haïti. Donc, il est essentiel de savoir comment se protéger de la foudre.  Dans une vidéo publiée sur les réseaux sociaux, Chrisnette Saint-Georges, une météorologue, prodigue quelques conseils pratiques sur la manière de se protéger de la foudre. Selon Mme Saint-Georges, pour se protéger de la foudre, lorsqu’il pleut, il faut débrancher les appareils électriques, éviter de rester devant les miroirs et les portes en vitre, éviter de se baigner ou de courir sous la pluie et de porter des parapluies métalliques.

Pour Le Figaro, « si un orage se déclare alors que vous vous trouvez en plein air », vous devez vous abriter « dans un véhicule, une maison. Surtout pas sous un arbre, un groupe d’arbres, une grotte, une cabane isolée ou une cabine téléphonique ». « Si vous ne pouvez pas vous abriter : étendez au sol un matériau isolant (bâche, rouleaux de cordes, pneus, ciré), ou à défaut, une toile de tente ou un duvet ; accroupissez-vous ou couchez-vous en boule sur la surface couverte afin de vous isoler du sol ».

En outre, toujours d’après ce média, lorsqu’on est en montagne, il est recommandé de s’éloigner « du sommet dès que vous voyez un éclair ou entendez le tonnerre. Descendez au moins 30 mètres sous le point culminant. Tenez-vous à l’écart de toute paroi, accroupi ou assis sur un élément isolant aussi sec que possible, genoux repliés et pieds joints ». À l’extérieur, souligne-t-il, « vérifiez que vous ne portez aucun objet ou élément métallique sur-vous. Sinon, ôtez-les »

Ce qu’il faut retenir, c’est que la foudre peut frapper n’importe qui si la personne constitue une cible et l’important c’est d’appliquer les conseils pour l’éviter. 

Leyla Bath-Schéba Pierre Louis

Laisser un commentaire