sam. Juin 22nd, 2024

Le Quotidien News

L'actualité en continue

100 jeunes à Cité-Soleil vont bénéficier d’une formation sur la transformation et la valorisation des déchets plastiques

3 min read

La situation socio-sécuritaire ne cesse de se détériorer dans la commune de Cité-Soleil. Alors que la violence continue d’y faire rage, certains groupes tentent d’y ramener un peu d’espoir, deux groupes de 50 jeunes bénéficieront d’une série de formations sur le leadership, l’engagement communautaire et la transformation des déchets plastiques pendant les douze prochains mois.

Estime de soi, leadership et engagement du citoyen envers sa communauté, appartenance communautaire, réalisation d’ateliers de transformation des déchets plastiques dans les rues en pavé, autant de termes qui feront partie de ce projet du groupe Valplast supporté par l’OEA, PADF et JOB Power à partir de ce lundi 22 mai 2023. Dans un contexte où la commune de Cité-Soleil est dominée par la violence armée, Nel Ange St Cyr, activiste pour les causes environnementales et PDG de la compagnie Valplast, société de transformation et de revalorisation des déchets plastiques logé à Cité-Soleil veut contribuer à changer la donne.

Pour Mme St Cyr, un changement de cette conjoncture qui met à genoux l’un des plus grands bidonvilles du pays doit nécessairement passer par un changement de perspective pour les jeunes. Selon elle, pour résoudre le problème de l’insécurité, « il faut poser des actions concrètes en accompagnant les jeunes », en particulier, en les sensibilisant sur l’importance de l’engagement communautaire et le leadership collectif, sans oublier en les aidant à avoir des activités saines et génératrices de revenus.

Nettoyer la ville tout en gagnant de l’argent

La gestion et le traitement des déchets, que ce soit ceux qui se retrouvent sur la voie publique ou ceux utilisés par les ménages, ou encore les déchets industriels, ont toujours été un grand casse-tête pour les collectivités en Haïti. L’insalubrité a longtemps été et continue à être un défi majeur pour Port-au-Prince et ses environs. Pour Mme St Cyr, c’est une situation autour de laquelle il faut sensibiliser, et l’engagement communautaire ainsi que le leadership collectif sont essentiels. « Le changement dans la communauté implique la participation des citoyens, l’engagement des citoyens. Un projet qui vise à apporter un changement radical dans une communauté ne peut être réalisé sans leur participation effective », a-t-elle indiqué.

Selon elle, cette formation gratuite avec les spécialistes de Valplast devrait permettre à cent jeunes, deux groupes de 50, de non seulement se former autour des bénéfices de l’initiative citoyenne, mais aussi entre théorie et pratique, d’apprendre à transformer les déchets plastiques se trouvant dans leurs environs en pavés, activité génératrice de revenue. Également, selon l’activiste, ces jeunes « vont non seulement suivre des formations, mais ils vont aussi gagner de l’argent », en plus, ils auront à « réaliser des objets avec les déchets recyclés, et ils seront payés pour chaque objet réalisé ». « La formation se fera pour et avec les jeunes de la cité », a-t-elle indiqué.

Pour elle, si la commune de Cité-Soleil a mauvaise réputation, c’est parce qu’elle a été « de plus en plus négligée par le gouvernement haïtien », ce qui a entraîné selon elle « une situation où des parents ne peuvent plus s’occuper de leurs enfants », lesquels sont souvent appelés à mener des activités criminelles pour survivre. « Nous avons décidé de poser notre action à Cité-Soleil car elle est le dépotoir recevant les déchets de Port-au-Prince et une zone remplie de jeunes chômeurs ».

Pour les premiers pas de ce projet, un premier groupe de 50 jeunes qui se sont inscrits via un formulaire dans les locaux de Valplast devront suivre, entre le  22 et le 26 mai 2023, une formation sur le leadership, la citoyenneté et l’éco-responsabilité au cœur de Cité-Soleil.

Clovesky André-Gérald PIERRE

Cloveskypierre1@gmail.com

Laisser un commentaire