mer. Mai 25th, 2022

Le Quotidien News

L'actualité en continue

« Le barreau de Port-au-Prince ne perd jamais ses combats », affirme la Bâtonnière Suzie Legros suite à son élection

2 min read

Fraichement élue par ses confrères du barreau de Port-au-Prince l’avocate de carrière, Me Marie Suzie Legros a promis de continuer à initier des démarches visant à réclamer justice, jusqu’à ce que le Barreau dont elle a la charge obtienne gain de cause dans le dossier de l’assassinat de Me Monferrier Dorval.

Me Marie Suzie Legros prenait la parole hier vendredi, suite à un scrutin interne qui la maintient à la tête du Barreau de la capitale haïtienne quand elle a donné la garantie que l’enquête autour de l’affaire Monferrier Dorval aboutira. « Le Barreau de Port-au-Prince ne perd jamais ses combats », a rassuré la nouvelle bâtonnière dans ses propos de circonstance.

« Cette souffrance qui nous ravage ne s’atténuera qu’avec l’arrestation des différents auteurs intellectuels, commanditaires, complices et exécuteurs de cet acte odieux », a confié Me Marie Suzie Legros, indiquant qu’elle utilisera ses armes habituelles de combat ,à savoir le droit et la procédure afin d’obtenir justice en faveur de son prédécesseur.

D’après Me Legros, d’autres initiatives parallèles seront également entreprises par le Barreau de Port-au-Prince pour contraindre les autorités judiciaires à assumer leurs responsabilités dans ce dossier. « Ma tâche de prédilection sera de maintenir allumé le flambeau de la mobilisation ‘’ Justice pou Batonye Dorval ’’, a déclaré l’avocate de plus de 30 ans d’expérience qui prévoit déjà un sit-in la semaine prochaine.

D’un autre côté, la sexagénaire a annoncé que le programme initié par le défunt sera maintenu. « Les 5 grands axes vont être suivis comme du vivant du Bâtonnier Dorval avec le support de vous tous », a indiqué la bâtonnière qui s’adressait aux 70 confrères qui venaient de lui confier ce mandat.

Aucune femme avant Marie Suzie Legros n’a eu à exercer cette fonction au barreau de Port-au-Prince depuis la création de celui-ci le 7 juin 1859. Membre du Conseil Dorval depuis le 6 février 2020, elle a été choisie comme bâtonnière ad. Interim en attendant l’organisation des élections pour remplacer Me Monferrier Dorval le 29 aout écoulé selon l’article 42 du décret du 29 mars 1987 régissant la profession d’avocat.

Marc Andris Saint-Louis

Laisser un commentaire