sam. Fév 24th, 2024

Le Quotidien News

L'actualité en continue

 Plongé dans le chaos, Haïti fait face à la résurgence du choléra

4 min read

Haïti s’enfonce dans une crise pluridimentionnelle depuis plusieurs mois. Celle-ci empire de jour en jour, notamment suite à l’ajustement du prix des produits pétroliers dans les stations- service. À présent, c’est le choléra qui refait son apparition dans le pays.

Le Ministère de la Santé Publique et de la Population ( MSPP) a confirmé  le 2 octobre 2022 la détection d’un cas de choléra à Savane Pistache / Decayette dans la commune de Port-au-Prince et de plusieurs cas suspects à Brooklyn,  commune de Cité Soleil. Pour circonscrire cette résurgence de choléra, le MSPP fait appel à la collaboration de population en vue de prendre les précautions nécessaires.

Le MSPP rappelle les mesures d’hygiène qu’il faut respecter pour éviter d’attraper le choléra. « Le lavage des mains, la consommation d’eau potable (soit de l’eau bouillie, soit de l’eau traitée avec un produit chloré), la protection des aliments, l’utilisation de latrines pour la défécation). Par ailleurs, le MSPP conseille à « toute personne présentant une diarrhée aiguë, profuse de se rendre immédiatement au centre de santé le plus proche ».

Le  Dr. Jean William Pape fait le point

Pour le Dr. Jean William Pape, directeur des Centres de Gheskio en Haïti, le choléra peut  présenter des complications pour le MSPP. « Il provient déjà de plusieurs sources qui sont dans des zones difficiles.[…] Nous avons eu notre 1er cas en provenance du Village de Dieu où il avait disparu depuis 2016 », affirme t-il en parlant du choléra. M. Pape souligne que, quand il y a ce genre de présentation cela signifie que le mal s’est déjà répandu dans plusieurs zones de Port-au-Prince. Selon lui, les conditions d’insalubrité et les pluies fréquentes vont contribuer à la propagation de cette maladie. « L’arrêt du transport public va aider à circonscrire le mal, mais le manque de carburant limite les investigations », a-t-il fait savoir.

Le Dr. Pape en a profité pour prodiguer quelques conseils à la population pour se protéger. “Lavage des mains, eau bouillie ou chlorinée. Faire attention aux crudités qui doivent être trempées dans de l’eau chlorée. Ayez chez vous du sérum oral et de la doxycyline” (un antibiotique antibactérien), exhorte-t-il en indiquant que Gheskio va mettre en place 2 centres de traitement.

« Pour l’instant, nous ne savons pas s’il s’agit de la réapparition de l’ancienne souche ou d’une souche nouvelle récemment introduite », dit-il. « Il est urgent de libérer le carburant qui empêche la production d’eau potable, d’acheminer les patients dans les centres hospitaliers, et de mener des investigations essentielles sur le terrain », demande-t-il avant de souligner que quelle que soit la tendance politique d’une personne, elle peut être victime de cette maladie mortelle. « Ce n’est pas un combat partisan, c’est un combat national », affirme t-il.

Médecins Sans Frontières (MSF) s’active déjà dans la lutte contre le choléra

Dans une note rendue publique par MSF en date du 4 octobre 2022, il est dit que MSF a« ouvert dans la capitale haïtienne des unités de traitement du choléra de 10 lits dans le quartier de Brooklyn et de 20 lits au centre d’urgence de MSF de Turgeau et un centre de traitement du choléra ( CTC) d’une capacité de 50 lits à l’hôpital MSF de Cité Soleil, auxquels s’ajoutent des points de distribution de solutions et de réhydratation orales ( SRO) ».  MSF a précisé que le CTC de Cité Soleil est prêt à recevoir de nouveaux patients atteints de choléra, les autres unités étant déjà saturées.

MSF souligne que, durant ces derniers jours, plusieurs personnes identifiées comme potentiellement atteintes par la maladie sont arrivées au centre d’urgence MSF de Turgeau et à l’hôpital de Cité Soleil présentant de fortes diarrhées et des vomissements. « Un test envoyé au laboratoire national d’un patient de Turgeau est revenu positif au choléra. Au 3 octobre, MSF a admis 68 patients au sein de ses structures dans le quartier de Brooklyn, et dans les centres de Cité Soleil et de Turgeau. Le décès d’un enfant de trois ans a été déclaré », a fait savoir la note.

Le bilan du MSPP

Pour le Ministère de la Santé Publique et de la Population, le bilan en date du 5 octobre 2022 du choléra fait état de 111 cas suspects,  11 cas confirmés, 107 cas suspects hospitalisés et de 2 décès institutionnels.

Jackson Junior RINVIL

Laisser un commentaire