sam. Juin 22nd, 2024

Le Quotidien News

L'actualité en continue

Save the Children dénonce le recrutement d’enfants par des gangs armés haïtiens

3 min read

Des enfants en Haïti tuent, kidnappent et pillent pour se nourrir, affirme Save the Children dans une Note de presse datée du 8 mai 2024. L’organisation de défense des droits des enfants exprime sa profonde inquiétude face au recrutement massif de mineurs par des groupes criminels et dénonce cette forme d’exploitation qui expose au quotidien ces innocents à des violences extrêmes.

Les bandes armées ont profité de la situation vulnérable de certains enfants pour les intégrer dans des actes malsains. Selon ce qu’a révélé ladite organisation, la famine est la principale raison qui amène les enfants à rejoindre les groupes armés qui sèment la terreur à Port-au-Prince. Afin de survivre, certains enfants ont rejoint les gangs de manière volontaire pour se nourrir. Dans d’autres cas, ils sont recrutés de force, sous peine d’être tués ou violés. Une enquête de l’ONU en 2023, a révélé que les gangs qui recrutent le plus d’enfants sont “5 Segond”, Brooklyn, “Kraze Barye”, Grand Ravine et Terre Noire.

D’après les données de Save the Children, 30% à 50% des groupes armés qui opèrent en Haïti ont des enfants dans leurs rangs, ce qui représente une situation déplorable pour les enfants dans le pays. Les flambées de violence enregistrées dans plusieurs zones de la capitale ont complètement paralysé le secteur informel, les prix des produits de première nécessité ont augmenté de manière significative. Selon Save The Children, le prix du panier alimentaire dans la capitale a augmenté de 21%. En effet, deux enfants sur trois sont confrontés à une insécurité alimentaire aiguë, aggravée par la vague de violence en Haïti.

Dans la période allant de janvier à mars 2024,  82 enfants ont perdu la vie ou ont  été blessés en raison de la violence des groupes armés qui recrutent ces enfants vulnérables, avait fait savoir un rapport de l’ONU.

Selon Save The Children, cette situation peut engendrer une opportunité propice aux gangs qui attirent les enfants les plus vulnérables vers le recrutement, ce qui pousse les autorités compétentes à prendre des mesures pour protéger les enfants contre les gangs armés.

Face à cette pratique alarmante qui met en péril l’avenir des enfants, Save the Children appelle la communauté internationale, le gouvernement haïtien et toutes les parties prenantes à agir d’urgence afin de protéger ces enfants vulnérables. Des mesures concrètes doivent être prises pour mettre fin au recrutement d’enfants par les groupes armés, éradiquant ainsi cette pratique abominable et assurant un avenir sûr et prospère à la jeunesse haïtienne.

«Dans un contexte déjà fragilisé par l’instabilité politique, la présence croissante d’enfants enrôlés dans des groupes armés en Haïti suscite une profonde inquiétude et nécessite une attention particulière des autorités locales », indique Save the Children.

Marie-Alla Clerville

Laisser un commentaire