sam. Mai 28th, 2022

Le Quotidien News

L'actualité en continue

Le marathon médiatique du ministre Claude Joseph

3 min read

Haïti connait une situation de crise persistante depuis des mois. Le ton calme, la rhétorique maitrisée,Claude Joseph s’exprime partout, notamment au niveau des médias internationaux. Polyglotte, il est l’expression la plus achevée de la bienveillance. Il sourit quand il le faut. Il se tait quand il le faut. Celui qui sait parler sait aussi quand il faut parler utilement, dirait-on. Il évite la polémique. Il pèse bien ses mots. Il est très méthodique dans ses différentes interventions dans les médias internationaux.

De nos jours, l’intérêt d’un gouvernement national pour influencer particulièrement l’opinion publique étrangère n’est plus qu’à démontrer. À cet effet, les médias internationaux jouent un rôle capital. Ils constituent de véritables instruments de politique étrangère en lien avec les préoccupations nationales. Ils sont des vecteurs de soft power. C’est de plus en plus important aujourd’hui pour un gouvernement de s’intéresser à des audiences extérieures à sa frontière suivant les objectifs importants nationaux à atteindre. Cette stratégie permet à l’État de gérer son image, de transmettre ses valeurs, de corriger les clichés, d’exposer ses choix politiques et de renforcer sa présence sur l’échiquier international.

Plusieurs semaines sous les projecteurs : France 24, TVA, CNN, Radio Canada et TV5Monde, etc. Le chancelier a défendu, du bec et des ongles, le respect des acquis démocratiques, en rappelant que le mandat constitutionnel du Président Jovenel Moïse prendra fin le 7 février 2022, contrairement à ce que l’opposition haïtienne voulait faire croire.

À l’instar des États-Unis d’Amérique et des Organisations internationales comme l’OEA, l’ONU, l’OIF, le Dr Claude Joseph, tout en admettant qu’il y a un climat tendu qui prévaut actuellement en Haïti, a cru bon d’appeler les autres pays amis d’Haïti à supporter les élections qui, rappelle-t-il, seront organisées les 19 septembre et 21 novembre 2021. Le titulaire du ministère des affaires étrangères et des cultes a félicité la société haïtienne et certains partis politiques qui, a-t-il précisé, ont compris la nécessité de s’attabler en vue de trouver, le plus rapidement possible, un dénouement heureux à la crise qui perdure. 

Selon le Chef de la diplomatie haïtienne, Haïti a choisi la façon dont on doit procéder pour le renouvellement de ses dirigeants. Ce n’est qu’à travers les élections ils arriveront à accéder au pouvoir, a précisé Claude Joseph, affirmant que le dialogue est l’option privilégiée pour parvenir à bout de cette crise qui paralyse l’avancement du pays dans la direction tant souhaitée par le peuple haïtien, réclamant un mieux-être dans ses conditions de vie. Tout ceci ne peut se faire en dehors d’un minimum de stabilité politique :c’est la condition sine qua non pour remettre les choses en place. Le référendum constitutionnel et la tenue d’une élection à deux tours constituent des opportunités de changement réel dans l’intérêt du plus grand nombre, a insinué le ministre Claude Joseph. 

Les diverses interventions du ministre haïtien des affaires étrangères et des cultes sont de nature à clarifier la confusion semée par des opposants politiques du régime en place visant à déstabiliser davantage le pays à leur profit. Heureusement, a soutenu le chancelier Joseph, le peuple ne s’est pas laissé engluer par de belles paroles par une opposition n’ayant aucun projet viable pour le pays. Le Chef de la diplomatie haïtienne s’est imposé dans ses différentes causeries pour éclairer la lanterne des Haïtiens du terroir, ceux vivant à l’étranger et d’autres peuples du monde qui suivent de très près ce qui est en train de se passer en Haïti, depuis quelque temps.

Rappelons que lors des obsèques de Mgr Pierre Antoine Paulo à Port-de-paix, en présence d’importants membres de l’Église Catholique en Haïti, le chancelier Joseph eut à demander aux forces morales du pays de bien jouer leur partition en vue d’une résolution à la crise au bénéfice de tout un chacun. 

Riguens Valcenat

Laisser un commentaire