lun. Mai 20th, 2024

Le Quotidien News

L'actualité en continue

Appel à candidatures pour le fonds culturel des Caraïbes,opportunité pour des artistes haïtiens

3 min read

Le Fonds pour la Culture des Caraïbes (FCC) lance officiellement son premier appel à projets au profit des artistes et institutions culturelles des Caraïbes. Cette initiative offre l’opportunité aux amateurs de la culture de concrétiser leurs idées novatrices. Les dix projets sélectionnés recevront une somme allant de 10 000 à 25 000 dollars. Du 1er au 30 avril 2024, les candidats sont invités à soumettre leurs projets culturels innovants.

Cinq pays sont concernés par le premier appel à projets du Fonds pour la Culture des Caraïbes, dont Haïti, la République Dominicaine, Jamaïque, Trinidad-et-Tobago. En effet, ce programme vise à financer des projets innovants s’inscrivant dans divers domaines artistiques tels que les arts visuels (tous les médias, y compris la photographie et les médias nouveaux et fondés sur le temps), les arts de la scène (musique, danse, théâtre), les arts du festival, film (fiction et documentaire, long-métrage et court-métrage), l’architecture, entre autres.

Ce dispositif se concentre en particulier sur le contemporain. Cependant, le populaire et le traditionnel sont aussi concernés. La création du fonds pour la Culture des Caraïbes tend à combler un ensemble de lacunes, en s’appuyant sur une bonne compréhension de la dynamique culturelle et sociale, ainsi que des besoins et du potentiel qui existent dans les domaines précités. Les promoteurs estiment qu’un tel soutien n’a pas été disponible de manière cohérente et inclusive pour les producteurs créatifs des Caraïbes. De ce fait, ce fonds entend fournir aux artistes et aux institutions retenus dans le cadre de cet appel un soutien complet au moyen de subventions et de programmes réguliers pour des projets.

Le présent appel s’engage à soutenir les producteurs culturels caribéens dans leur quête de création libre et innovante, en utilisant au mieux les ressources culturelles, technologiques et créatives dont ils disposent. Ce projet vise également à promouvoir un engagement public large et inclusif envers les arts des Caraïbes afin de mettre en lumière le rôle des arts dans la transformation sociale et culturelle.

À rappeler que cette opportunité vient dans un contexte de troubles sociopolitiques où les activités culturelles sont prises en otage par des bandes armées. Même les institutions culturelles n’ont pas échappé aux actes malveillants des bandits. L’École Nationale des Arts, l’un des plus grands centres d’enseignement artistiques du pays a été vandalisée par des individus armés. À cause des exactions perpétrées par ces bandits à travers le pays, la plupart des espaces culturels au sein de la capitale et dans certaines villes de province sont contraints de suspendre leurs activités. On assiste aujourd’hui à une capitale transformée en un véritable champ de guerre.

Il faut dire aussi qu’en raison de la situation sécuritaire, les artistes phare de la culture haïtienne ont préféré rester à l’étranger et les grandes festivités se sont tenues ailleurs. Ainsi, le loisir qui est l’un des éléments cruciaux pour le bien-être devient de jour en jour un luxe pour les Haïtiens vivant en Haïti. Alors, cette initiative sera l’occasion pour les artistes créateurs d’Haïti de rehausser la culture haïtienne à l’échelle internationale avec leurs projets innovants.

Marie-Alla Clerville

Laisser un commentaire