lun. Mai 20th, 2024

Le Quotidien News

L'actualité en continue

DJ Bertin, la vibration au bout des doigts

5 min read

Enchaîner les bons titres aux bons moments suffit pour faire vibrer les fans de la musique jusqu’au bout de la nuit. Cependant, il n’est pas donné à tous de créer de la musique en « live », pour répondre au mieux à l’énergie d’un « dancefloor » en temps réel. DJ Bertin, avec son niveau d’expérience, ses techniques de mix et les matériels qu’il utilise, s’inscrit comme un DJ aux multiples facettes, alternant avec talent les animations branchées ou encore les soirées « électro » endiablées.

Loin d’être un nouveau venu sur la scène musicale haïtienne, DJ Bertin a fait ses premiers pas dans la musique il y a maintenant presque vingt ans. Félix Bertin Jacques de son vrai nom est né dans la ville des Cayes un 2 juillet. Il a grandi à Carrefour où il a fait ses études jusqu’à intégrer le plus grand réseau de DJ du pays (DJ Sounddesign). Suite à un voyage à l’extérieur du pays, il a dû faire cavalier seul en se trouvant un nom de scène : DJ Bertin.

Artiste dans l’âme et véritable perfectionniste, il se crée un univers musical aussi unique qu’entraînant, reflet d’un travail toujours en constante évolution comparé aux demandes du marché. Avec le temps et l’expérience, DJ Bertin a réussi à élargir son univers musical jusqu’ici aux sonorités hip-hop, compas et le dernier en date, le « rabòday ». Pourtant, à ses débuts, ses parents n’approuvaient pas son choix de devenir DJ.

« Quand je leur ai dit que je voulais intégrer ce mouvement, ils ont été surpris et ils me l’avaient interdit.  Comme je ne voulais pas lâcher l’affaire, ils ont dû respecter mon choix mais pas à 100%. Ils voulaient d’abord que je termine mes études pour entrer à l’université », confie Félix Bertin.

C’est ainsi que DJ Bertin fit des études en informatique tout en pratiquant sa passion première, scratcher des disques. Il se crée un personnage artistique dont le nom est sur toutes les lèvres. Du carnaval au festival, dans les soirées au club ainsi qu’au salon, on retrouve DJ Bertin, ses platines vinyles et son « set » de DJ, ses performances ont su marquer les mémoires. Il a produit des compositions  mixées, des créations mélodiques puis rythmiques. Parfois, il crée une œuvre originale à partir de matériaux musicaux existants, soit qu’il joue un rôle de « découvreur » de titres passés inaperçus ou tombés dans l’oubli, soit qu’il combine avec talent des œuvres mineures.

« Un DJ doit pouvoir faire preuve de créativité et d’inventivité, voire utiliser des équipements spéciaux ou des ordinateurs pour refondre entièrement un morceau utilisé. C’est une forme de réappropriation du travail d’autres musiciens, mais exploité avec d’autres matériaux sonores »,  explique le natif de la troisième ville du pays.

Ayant à sa discographie plusieurs musiques qu’il a lui-même produites et des « mixtapes » qu’il sort une fois l’an, DJ Bertin est un producteur qui a sa propre compagnie de sonorisation. Il explique que c’est grâce à ses principes et sa discipline qu’il a pu construire une carrière comme DJ. À ses débuts, il y avait peu de jeunes intéressés au « djing » malgré la beauté de ce métier. Il avait pour modèle DJ Fanfan, et le peu qu’il apprenait de ses aînés lui suffisait pour s’imposer en se formant personnellement.

« C’est la musique et le DJ qui m’ont choisi. Je ne force en rien comme vous pouvez le constater. J’ai grandi dans cet environnement parce que j’avais mes deux grands frères (Maurice et Antoine) qui faisaient partie d’un groupe de DJ et j’ai un peu appris d’eux. Je connais ce domaine et grâce à lui, j’ai une stabilité économique qui me permet de vivre confortablement »,  se réjouit l’artiste.

Ce qui motive DJ Bertin à produire encore et encore, c’est la satisfaction qu’il trouve dans le regard excité du public lorsqu’il joue. Puisant son inspiration de leur bonheur, il ne s’attend à rien qu’au respect que ses fans lui inspirent lorsqu’ils sont en face de lui. Son entourage promeut ses activités en le traitant comme un talent confirmé, ayant atteint sa maturité professionnelle. Il s’adapte à la réalité en fonction des jours, de l’humeur du temps et des regards de la société. « Peut-être que le moment n’est pas opportun pendant une période, mais je vais travailler en attendant que tout redevienne normal, j’évolue avec les tendances actuelles », affirme l’artiste.

En cette période où être DJ devient le rêve de tous les jeunes, DJ Bertin les prévient sur leur façon de se lancer en utilisant le dénigrement des femmes pour percer, il leur propose de revoir les débuts de ce mouvement qui a éclaté sans harceler les femmes ni les dévaloriser. « J’ai intégré ce mouvement avec mes principes, et j’ai fait carrière. Je me considère comme un modèle pour ceux qui veulent intégrer cet univers. Apprenez à chanter et à animer, ce sera un package pour être un DJ accompli », dit-il.

DJ Bertin vient de sortir un nouveau morceau  intitulé « Vibe Nap Vibe » mettant en vedette « Suspense Raboday ». Déjà sur toutes les plateformes de musique en ligne, il est aussi relayé sur les chaînes de télévision haïtienne. Il invite ses fans à visiter sa chaîne pour apprendre les notes et ensuite venir s’éclater lors de ses prestations publiques.

À tous ceux qui veulent intégrer le monde musical, surtout au niveau de la  pratique du DJ, Félix Bertin prévient qu’il y a du travail à faire. « Concentrez-vous sur votre cible, dit-il, ayez de la passion pour ce que vous faites, ne négligez pas votre éducation scolaire et imposez-vous une discipline et des principes dans votre vie. À partir de là, toutes les portes du succès s’ouvriront devant vous ».

Geneviève Fleury

Genevievef359@gmail.com

Laisser un commentaire