ven. Avr 12th, 2024

Le Quotidien News

L'actualité en continue

Le PAM tire la sonnette d’alarme sur la crise alimentaire dévastatrice qui sévit en Haïti !

3 min read

La détérioration du climat sécuritaire du pays aggrave davantage la crise alimentaire qui existait déjà. Et aujourd’hui, le Programme Alimentaire Mondial (PAM), dans un communiqué paru le 12 mars 2024,  lance une alerte sur la crise alimentaire dévastatrice qui sévit en Haïti dans un contexte où 35 000 personnes ont déjà fui leurs foyers depuis le début de l’année 2024.

Le pays est au bord du gouffre. Et la population fait face à une crise de la faim grave. Celle-ci arrive dans « un contexte de pénurie de financement », selon le PAM. En effet, le Programme Alimentaire Mondial des Nations Unies alerte aujourd’hui sur la crise alimentaire dévastatrice qui sévit en Haïti, avec des opérations humanitaires risquant de s’arrêter, une insécurité généralisée limitant l’accès aux communautés et des financements qui se tarissent.

En dépit du fait que les combats font rage dans l’aire métropolitaine de Port-au-Prince, le PAM souligne qu’il a pu atteindre près de 300 000 personnes au cours des dix premiers jours de mars, avec des repas chauds essentiels, des distributions de nourriture, des transferts monétaires et des repas dans les écoles.

Le cas des déplacés internes en Haïti : le PAM en parle

Désormais plus de 362 000 personnes sont déplacées en Haïti, et plus de 35 000 ont fui leurs foyers rien que depuis le début de l’année 2024, avance le PAM soulignant que « ceux qui courent pour sauver leur vie se réfugient dans les écoles, les cours d’église et les chantiers de construction, luttant pour nourrir leurs familles». L’organisme international a précisé également qu’il a aidé plus de 280 000 personnes depuis le 1er mars, incluant 62 000 repas chauds servis à 14 000 personnes déplacées. Toutefois, dit-il, le financement du programme des repas chauds s’épuisera dans deux semaines si personne ne se mobilise pour soutenir les opérations du PAM en Haïti.

Les propos du directeur du PAM en Haïti

À en croire Jean-Martin Bauer, directeur pays du PAM dans le pays, « Haïti connaît l’une des crises alimentaires les plus graves au monde : 1,4 million d’Haïtiens sont à un pas de la famine ». Selon lui, cette crise est restée largement sans réponse. « Le PAM est sur le terrain et intervient, mais nous avons besoin d’un accès constant et sûr pour fournir une assistance aux personnes qui en ont besoin», a-t-il déclaré.

L’objectif du PAM pour l’année 2024

Le PAM, selon le communiqué, vise à atteindre 2,4 millions de personnes en 2024 à travers une aide d’urgence (en espèces et avec des rations alimentaires) – si la sécurité le permet – et travaille avec le gouvernement pour fournir des repas scolaires et mettre en œuvre des programmes à plus long terme pour aider les Haïtiens à produire leur propre nourriture.

Toutefois, d’après le PAM, les récents accords entre Haïti et le Kenya permettant le déploiement d’une mission multinationale de soutien à la sécurité en Haïti sont prometteurs. Selon Cindy McCain, directrice exécutive du PAM, « Haïti a besoin de plus que des troupes sur le terrain ; toute mesure de sécurité doit être accompagnée d’une réponse humanitaire tout aussi robuste. Nous avons désespérément besoin de financement pour répondre à cette crise largement oubliée ».

« Les opérations humanitaires en Haïti tournent au ralenti – nous avons besoin que les donateurs intensifient leurs efforts maintenant, afin que nous puissions apporter une réponse adaptée aux besoins croissants», a ajouté McCain.

Jackson Junior RINVIL

rjacksonjunior@yahoo.fr

Laisser un commentaire